Economie

Assemblée générale de l'UMIH 83

Jean-Pierre Ghiribelli, président : «Cela fait 15 ans que je défends les plages» !

Fin juin à Saint-Tropez, lors de l'Assemblée Générale de l'Union des Métiers et de l'Industrie de l'Hôtellerie du Var (UMIH 83) et des Deuxièmes Assises de l’Économie Balnéaire Varoise, Jean-Pierre Ghiribelli a resitué le combat qu'il a mené, depuis 15 ans, en faveur de l'économie des plages.

Ainsi, le président de l'UMIH 83 et PACA a rappelé l'importance de l'économie balnéaire comme moteur de l'activité économique varoise et les conséquences de l'application du Décret Plage sur l'ensemble de l'industrie du tourisme. «A l'évidence, les exploitants de plages sont un maillon indispensable et incontournable de notre système économique varois, essentiellement littoral et balnéaire», a-t-il constaté.

«Depuis 15 ans, j'ai mené le combat contre le décret plage. A l'époque, nous n'étions pas nombreux. Aujourd'hui, je suis fier de vous voir tous à mes côtés dans ce combat que nous mènerons jusqu'au bout. Grâce à mon action, l'UMIH national a pris le dossier en main. Je me suis beaucoup battu alors que, parfois, même à Paris, on ne me suivait pas ! Il y a encore trois ans, personne ne voulait prendre ce dossier en charge », a t-il lancé.

GISEMENT DE 2 000 EMPLOIS

Selon une étude Protourisme, on compte près de 1500 plages privées en France, dont environ 400 sur la Côte d'Azur qui concentre 1/3 de l'offre nationale. «Elles génèrent 1 milliard d'€ de chiffres d'affaires (restauration, location matelas parasols) et
totalisent entre 8 et 10 000 emplois salariés. Si la réglementation était plus cohérente, ce sont au moins 2 000 emplois supplémentaires qui pourraient être créés».
«Comme vous le savez, j'ai personnellement toujours beaucoup œuvré pour la reconnaissance de cette profession d'exploitant de plage et les besoins d'obtenir une réglementation plus souple et plus adaptée. En 2007, nous sommes parvenus à un premier texte. Mais, ce texte n'est pas adapté ne prenant aucunement en considération, l'emploi, ou l'environnement», décrypte Jean-Pierre Ghiribelli.

NOMINATION D'ALEXANDRE DURAND-VEIL

Au cours de l'AG de l'UMIH, le président a notamment évoqué les questions de formation offertes aux salariés et aux chefs d'entreprises. Il a également rappelé les combats qui avaient été gagnés contre Booking et Airbnb. Lors de cette réunion, Alexandre Durand Viel, Directeur Général de La Messardière, a intégré le conseil d'administration de l'UMIH 83.

Nous avons noté également la présence de Françoise Dumont, vice-présidente du Conseil Départemental et présidente de Var Tourisme, Jennifer Salles-Barbosa, présidente de la Commission "Tourisme" de la Région, des élus de La Croix-Valmer et des communes environnantes, des représentants de l'UPV, de la CCI et de la CMA.

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT MACRON

En outre, les professionnels ont demandé la suspension du Décret Plage et la constitution d’un groupe de travail avec le Gouvernement visant à le modifier. Enfin, une lettre ouverte signée par l’ensemble des professionnels du tourisme va être adressée au Président de la République.

Gilles Carvoyeur

 

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures