Economie

Bormes-les-Mimosas, Château Léoube

Jean Dubille : « Pour notre huile d'olive, l'expérience des équipes est primordiale »

Les vendanges à peine terminées, les équipes de Léoube ont entamé la récolte des olives.

Au domaine, quinze personnes sont à pied d'œuvre pour cueillir le fruit délicat des 6 000 oliviers de bord de mer, bercés par la douceur du climat méditerranéen.

UNE HUILE D'EXCELLENTE QUALITE

« C'est une étape cruciale qui requiert beaucoup d'attention et de savoir-faire. En effet, le lancement de la récolte n'est jamais choisi au hasard, il tient compte de plusieurs critères : les variétés cultivées, la maturité de nos olives, leur véraison, c'est-à-dire le moment où elles vont changer de couleur, et, bien sûr, les conditions météorologiques car l'olive ne supporte ni trop de pluie, ni trop d'écart de température. Autant d'éléments majeurs pour garantir, plus tard, une huile d'olive de la meilleure qualité », décrypte Jean Dubille, Directeur général du domaine. 

A Léoube, l'humidité du bord de mer oblige à commencer la récolte assez tôt dans la saison, notamment pour prévenir certains risques sanitaires comme l'invasion de la mouche de l'olive ou autres parasites. Ainsi, la cueillette des olives dure trois semaines environ. 1 tonne à 1,5 tonne par jour sont récoltées puis transportées directement au Moulin du Haut-Jasson à la Londe-les-Maures où Olivier Roux, producteur et moulinier s'occupe de les transformer.

EXPERTISE ET EXPERIENCE

« Cette année, les équipes ont commencé par récolter la variété du Cayon puis de la Bouteillan. Au total, une quinzaine de variétés différentes, provençales et italiennes est cultivée sur le domaine. Chacune à ses spécificités et ses caractéristiques ! Ce qui complique aussi le choix du moment de la récolte, puisque toutes les olives ne mûrissent pas en même temps ! Voilà pourquoi, l'expertise et l'expérience de l'équipe sont si importantes, sinon primordiales. Nos équipes connaissent parfaitement chaque parcelle, chaque arbre, chaque variété et elles savent, précisément chaque année, à quel moment il faut commencer la récolte », insiste Jean Dubille, particulièrement vigilant quant à la qualité de la production.

Le Directeur général conclut : « Les olives sont cueillies avec beaucoup de soin pour éviter de les abîmer et conserver toutes les qualités du fruit. Elles sont ramassées à l'aide de peignes électriques qui, par leurs légères vibrations, font délicatement tomber les olives sur des filets préalablement étendus sous les arbres.
Une fois dans les caisses, elles sont immédiatement emmenées au moulin pour une deuxième phase essentielle : la trituration, c'est-à-dire la transformation des olives en huile. L'huile récupérée sera ramenée au domaine pour effectuer les assemblages et obtenir une huile d'olive extra vierge Premium ».

Château Léoube
2 387 Route de Léoube - 83 230 Bormes-les-Mimosas
+33 (0)4 94 64 80 03 -
www.chateauleoube.comwww.chateauleoube.com

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures