Le Lavandou, Sécurité

Brigade nautique

Nouveau zodiac d'intervention pour la brigade nautique côtière

Le 1er décembre, un nouveau Zodiac Milpro flambant neuf de 8,80m avec deux moteurs a été attribué à la brigade nautique côtière du Lavandou.

 

Amarré au port de la cité des dauphins, cet indispensable moyen d'intervention, en remplacement de celui qui avait fait son temps, permet la poursuite de l'engagement des équipes, investies 24h/24 dans leurs missions de police du littoral tant sur mer que sur terre.

DU CAP LARDET A TOULON

brigade nautique3

Depuis 2008, la brigade est installée dans les murs de l'ancienne BTA (Brigade Territoriale Autonome), transférée la même année à Bormes-les-Mimosas. Seules deux brigades nautiques existent encore dans le Var. Elles remplissent des missions, bien souvent méconnues du grand public. Ainsi, l'unité du Lavandou a un champ d'action allant du Cap Lardet à Toulon, ce qui représente une vaste superficie à surveiller. Cette mission est mise en œuvre par l'adjudant-chef Pascal Beaurain, le commandant d'unité. Son équipe est composée de l'adjoint Stephan Boulanger, de trois maréchaux des logis chefs Jean-David Viry, Hervé Marie, Dimitri Aggoun et d'une gendarme adjointe volontaire Priscilla Rodriguez.

« Nous travaillons en partenariat intercommunal avec nos collègues de Bormes-les-Mimosas ainsi qu'avec les polices municipales des communes de Bormes et du Lavandou », assure le commandant d'unité.

240 PECHEURS PROFESSIONNELS

Dans le contexte d'une année peu ordinaire, la présence de cette brigade est rassurante, notamment au cours des multiples missions comme en témoigne l'adjudant-chef Pascal Beaurain : « Dans la mesure où la navigation est autorisée et, dans le respect des mesures sanitaires actuelles, même si la pandémie réduit la fréquentation, notre quotidien est identique, particulièrement pour le contrôle sur l'eau. Nous restons vigilants vis à vis de l'application des normes de sécurité, du matériel, du respect de la réglementation, du mouillage et de la vitesse autorisée, qui n'est pas toujours respectée. Notre démarche inclut aussi la surveillance des 240 pêcheurs professionnels le long du littoral varois. Nous vérifions les quotas de pêches, surtout pour le thon et l'espadon, qui doivent être signalés au Cross Etal dont le siège se situe dans le Morbihan ».

brigade nautique4

La brigade se charge également de la surveillance, côté mer, du Fort de Brégançon, lors des séjours du président de la République.

Pascal Beaurain tient à ce que l'image du gendarme ne soit pas toujours liée à celle de la répression : « Nous nous investissons beaucoup dans la prévention avec la Préfecture Maritime, lors de journées de sensibilisation État - Mer, et nous participons également à des opérations de nettoyage des fonds marins ».

Texte et photos Francine MARIE

A NOTER...

SUR MER, MAIS AUSSI SUR TERRE !
En partenariat avec les administrations de l’État, la gendarmerie départementale assure une mission de contrôle d'hygiène, d'affichage, de poids et de tailles des poissons suivant les normes européennes auprès des poissonneries, restaurants et marchés.
Cela consiste à vérifier la traçabilité du poisson du littoral méditerranéen dans le département, de contrôler les autorisations de pêche, qui ne se limitent pas à la mer, mais englobent une surveillance des étangs, lacs et rivières.

brigade nautique5

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures