Sport

Coupe du Monde de rugby

François de Canson : « Un tourisme innovant pour la Région Sud »

Le 11 octobre, la Région et le Comité d'Organisation de la Coupe du Monde de Rugby France 2023, ont signé un protocole d'accord relatif à l'accueil de la Coupe du Monde de Rugby 2023.

Cet accord est une étape supplémentaire dans le processus de partenariat entre la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et le Comité d'Organisation de La Coupe du Monde de Rugby 2023, qui lui conférera le statut de région hôte de la compétition. Il confirme la détermination du Comité d'Organisation et des collectivités hôtes de construire la Coupe du Monde de Rugby 2023 sur la force du collectif, partout en France, et de faire de cet événement un grand moment de fête et de partage entre les Françaises et les Français.

INVESTIR DANS LES GRANDS EVENEMENTS

Pour François de Canson, président du Comité Régional de Tourisme : « Et, elle sera sans doute une réussite sportive, sociale et économique, avec des retombées directes estimée à plus de 215 millions d'€, autour des 10 matchs accueillis à Marseille et à Nice, dont deux quarts de finale. Ainsi, 8 villes se sont portées candidates pour devenir Camps de Base officiels de la Coupe du Monde de Rugby en 2023 et accueillir l'une des 20 équipes participantes à la compétition ».

Concernant sa vision du tourisme en région Sud, il ajoute : « Nous n'avons pas attendu d'être visés pour réagir. Investissons dans l'accompagnement des très grands événements qui en plus d'être de véritables amortisseurs de crise, sont aussi l'opportunité de démontrer que nous sommes toujours aussi attrayants accueillants et surtout adaptés aux nouveaux besoins. Départ exceptionnel du Tour de France à Nice et congrès mondial de la nature à Marseille au premier semestre de l'année prochaine, Coupe du monde de Rugby en 2023, Jeux Olympiques en 2024, la région Sud est une terre d'accueil idéale ».

PLAN RUGBY

De son côté, Renaud Muselier, président de la Région, reprend : « Cet accord est une nouvelle étape de sa mobilisation en faveur du rugby et de l’organisation de cette grande compétition. Il s’inscrit dans la continuité du Plan Rugby annoncé en février 2018. Il a pour but de développer la pratique du rugby pour tous, de soutenir les clubs de la région et d’accompagner la haute performance ».

Enfin, Claude Atcher, directeur général de la Coupe du Monde de Rugby 2023, conclut : « La Région Sud aime le rugby et le prouve. Pour la Coupe du Monde 2023, la signature de cet accord est une étape majeure. Le tissu régional est essentiel pour cet événement. La France va rayonner des couleurs et des trésors de sa diversité. L’histoire du rugby se confond avec celle de Toulon et de Nice et celle de tous les clubs qui vibrent à l’unisson de la passion ovale. Le rugby des cigales, le rugby de la Méditerranée nous accueille. C’est un honneur pour la Coupe du Monde 2023. Sous le soleil qui inonde la côte méditerranéenne, le ballon prend l’accent du midi, celui des frères Herrero, de Christian Califano et de Jean-François Tordo. Comme une équipe de rugby, les régions de France forment celle de la Coupe du Monde 2023, et la Région Sud en est un pilier ».

LE SUD, TERRE DE SPORT

Terre de sport et de rugby (19 750 licenciés), la région Sud accueillera la Coupe du Monde de Rugby pour la deuxième fois de son histoire. Déjà, en 2007, le Mondial de Rugby avait rencontré un vif succès dans la région avec 145 millions de retombées économiques, une hausse de 46% du nombre de licenciés et des souvenirs mémorables pour la population, dont la présence de l'Italie et des ALL BLACKS de Nouvelle-Zélande à Marseille. Dans la lignée de 2007, la Coupe du Monde de Rugby 2023 sera une fête au cœur du territoire régional.

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures