A découvrir

Nouvelles cabines du téléphérique

Jérôme Navarro : « Les cabines toulonnaises sont uniques au monde » !

En partenariat avec la REDIF - Nouvelles cabines du téléphérique

A 584 mètre d’altitude, face à la plus belle rade d’Europe et sûrement une des plus belles au monde, dans cet écrin de nature protégé, un aréopage de personnalités a inauguré les nouvelles cabines du téléphérique.
Autant dire que Jérôme Navarro, président de la REDIF (Régie d'Exploitation des Installations Touristiques du Faron), était particulièrement heureux de savourer ces instants qui n'arrivent dans la vie de la REDIF que tous les 30 ans ! Les invités étaient venus en nombre, démontrant leur attachement à ce patrimoine exceptionnel.
« Aujourd’hui, nous inaugurons les nouvelles cabines qui vont accompagner l’histoire de la ville et du Faron pendant près de 30 ans ! Au nombre de deux, ce sont quasiment des sœurs jumelles. Les anciennes ont assuré leur tâche en transportant plus de 1.5 million de passagers mais la réglementation nous imposait de les changer », expliquait, la voix émue, Jérôme Navarro.

GARDER L'IDENTITE TOULONNAISE

Il ajoutait : « Nous aurions pu choisir la facilité et les remplacer à l’identique. Et bien non ! Nous souhaitions ancrer ces véritables icônes dans une nouvelle époque, leur donnant un nouveau souffle de modernité mais tout en gardant leur identité. Telle était la gageure de cette aventure humaine. Les équipes de la régie, soutenues par l’agglomération et un jeune designer toulonnais, Patrick Jouffret de l’agence 360, ont travaillé pendant plus de deux ans, pour imaginer, concevoir, non pas seulement deux nouveaux moyens de transport, mais bel et bien une nouvelle expérience du voyage en téléphérique ! Plus grande ergonomie, plus de confort acoustique, plus de design avec chaque partie de la cabine jusqu’à la main courante qui a été dessinée, repensée, plus de vison, avec la réduction des montants de 9 à 5 pour une vue quasiment à 360 degrés), un système intelligent d’aération, des vitrages rabaissés et augmentés pour le bonheur des plus jeunes et des plus petits, un phare avant lui donnant un look particulier et vintage, et enfin un hublot de sol pour des sensations plus intenses ! Merci à l’entreprise Poma et à leur usine Sigma, qui ont su être à notre écoute, patient, réactif et réaliser de vraies prouesses techniques ».
Ces cabines toulonnaises sont la réalisation d’un véritable mouton à cinq pattes. Sigma est une entreprise plus habituée à fabriquer des œufs modernes pour les stations de ski ou des cabines pour des pays lointains.
Le président de la REDIF l'assure, avec fierté : « N’ayons pas peur de le dire : les cabines toulonnaises sont uniques au monde !

UN HOMME SEUL N'EST RIEN !

Il concluait : « Hubert, merci de m’avoir pris dans ton équipe en 2001, et de m’avoir confié les destinées de cet établissement. Quelle joie, quelle fierté ! Aujourd’hui, avec cette inauguration c’est un équipement de notre ville qui s’ouvre encore un peu plus au plus grand nombre, pour le bonheur des visiteurs, des touristes mais dès demain aussi de tous ceux qui sont touchés, par le sort et qui ne peuvent se déplacer aisément. Pour terminer, je souhaiterai mettre à l’honneur les femmes et les hommes qui m’entourent dans cette si belle aventure. Car quoi de plus beau que l'humain et un homme seul n'est rien ».
Propos recueillis par Gilles Carvoyeur

Micro trottoir...

Valentin, 15 ans est le dernier voyageur de l'ancienne cabine en service : « J'ai la vocation du chemin de fer et des remontées mécaniques, je suis abonné du téléphérique et me tiens informé sur le site : http://www.telepherique-faron.fr/. Mes impressions sont très bonnes, j'ai aimé le paysage vu du hublot de sol et la sécurité des barres ajoutées pour se tenir pendant le trajet ».
Un couple : « On connaissait l'ancienne cabine, nous souhaitions découvrir la nouvelle, le téléphérique fait partie du patrimoine toulonnais. Nous suivons l'actualité avec la connexion à https://www.facebook.com/TelepheriqueDuFaron Le résultat est très impressionnant, la position de la cabine est plus stable pendant le trajet et la vue d'en dessous grâce au hublot est un vrai plaisir. Quant à la vue panoramique sur la rade, c'est une éternelle redécouverte ».
Un promeneur : « J'aime les ballades sur le Faron, j'y fais également de la photo. J'ai ressenti avec plaisir la nouvelle fluidité du trajet, la stabilité de la nouvelle cabine, au passage des pylônes, les secousses sont amorties. L'ouverture sous les pieds crée une sensation très agréable ».
Un vététiste : « J'utilise le téléphérique pour me rendre en haut du Faron avec mon VTT... ».

Propos recueillis par André Goffin

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures