Actualités

Engagement avec FACE Var

Les entreprises partenaires de FACE Var s'engagent contre les violences conjugales

Le 25 novembre, lors de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, les entreprises partenaires de FACE Var ont acté leur engagement et leur volonté d'agir.

Ainsi, 13 entreprises ont signé en signant la charte d'engagement du Réseau européen d'entreprises engagées contre les violences conjugales, portée par le projet européen CEASE, en présence de Chantal Molines, Déléguée départementale aux droits des femmes et d'Olivier Cavallo, président de FACE Var.

En ce jour international pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, le Club d’entreprises FACE Var avait organisé une conférence de presse, au cours de laquelle les entreprises partenaires du Club ont manifesté leur engagement contre les violences conjugales et leur volonté d’agir sur le sujet.

13 ENTREPRISES SIGNATAIRES
Cet engagement s’est manifesté par la signature de la Charte d'engagement du Réseau européen d'entreprises engagées contre les violences conjugales.

Ainsi,13 entreprises partenaires ont signé la charte : ACTUAL, AGPM, CARREFOUR, CHARLEMAGNE, CIRCUIT PAUL RICARD, ERILIA, GRDF, 2JM, MERCI +, ORANGE, SUEZ, TEAM INTERIM, et VEOLIA.

Lors de cette soirée, les responsables des entreprises ont témoigné des actions qu’ils menaient dans ce domaine. Et, les outils développés dans le cadre du projet CEASE pour agir contre les violences conjugales leur ont, également, été présentés.

PROJET CEASE
En effet, le projet CEASE aborde la question des violences subies par les femmes dans la sphère privée, en impactant tous les aspects de la vie d’une victime.

Comme l'a expliqué Chantal Molines : « Ces actes peuvent avoir des conséquences importantes sur leur expérience professionnelle, comme par exemple un niveau de stress élevé, d’anxiété, une plus grande probabilité de burn-out, de maladie et d’absentéisme... Paradoxalement, le travail est un facteur indispensable pour conserver une autonomie financière et échapper à une relation violente ».
De son côté, Olivier Cavallo a ajouté : « De 2017 à 2019, la Fondation FACE a mené, en partenariat avec 3 autres associations européennes, le projet CEASE. Ce dernier a pour objectif de soutenir les entreprises dans la lutte contre les violences au sein du couple en les aidant à devenir un environnement sûr et mettant à disposition des ressources pour les victimes de violences.
L’ambition du projet CEASE est d’impliquer les entreprises dans la lutte contre les violences faites aux femmes en les intégrant en tant que nouvel acteur. Grâce à leur pouvoir dans notre société et leur importante capacité de mobilisation, les entreprises jouissent en effet d’une forte capacité de démultiplication des effets de leurs actions, ce qui constitue un atout majeur dans ce combat ».

Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR

 

LES OBJECTIFS DU PROJET CEASE

- Créer le premier réseau européen d’entreprises engagées dans la lutte contre les violences à l’égard des femmes
- Définir une carte interactive recensant, en Europe, les organisations qui œuvrent contre les violences au sein du couple  - Construire et animer des formations en présentiel et e-learning pour les RH et responsables d’entreprises
- Sensibiliser à ce sujet et disséminer les accomplissements du projet au niveau européen
Dans le cadre de ce projet, trente entreprises européennes ont déjà signé la Charte d’engagement pour lutter contre les violences conjugales.

 

 

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures