Environnement

Guerre du Feu

La Garde Régionale Forestière déployée sur l'île de Porquerolles

Provence-Alpes-Côte d'Azur est un trésor naturel unique au monde. Entre Alpes et Méditerranée, la région accueille la biodiversité la plus riche de France !

Conseiller régional en charge des risques majeurs et président du Comité Régional de Tourisme, c'est au titre de ces deux « casquettes » que François de Canson accueillait ses partenaires, notamment Jean-Pierre Giran, maire de Hyères, Francis Roux, représentant le Département, et Jean-Louis Masson, député du Var, à l'embarcadère de la Tour Fondue, à Giens : « Notre triple identité - Provence, Alpes, Côte d'Azur -, qui parle au monde entier, est indissociable de cet environnement exceptionnel, symbolisé entre autres par nos 8, et bientôt 9, parcs naturels régionaux et notre million et demi d'hectares de forêt, soit 51% de notre territoire. Ce qui fait de Provence-Alpes-Côte d'Azur la 2ème région la plus boisée de France par rapport à sa superficie », a lancé, particulièrement motivé, l'élu régional !

SYNERGIE TERRITORIALE

De son côté, Jean-Pierre Giran, le maire d'Hyères, précisait : « Effectivement dans ce combat, il faut faire cause commune. Car, c'est une lutte qui a des conséquences sur l'économie et le tourisme. Si la Ville peut accompagner la Région dans ce combat, on le fera » !

Puis, Francis Roux, au nom du Département, ajoutait : « En tant qu'ancien médecin des sapeurs-pompiers, je connais bien la problématique de ce dossier. Je me rappelle de cet incendie mortel à Cabasson où des jeunes gens ont péri brûlés vifs. Je me suis promis de ne plus jamais voir cela » !

Enfin, Jean-Louis Masson rappelait le soutien du Parlement : « En tant que parlementaire, je soutiens tous ceux qui œuvre pour la sécurité des Français. On n'aura jamais fait autant pour ce combat et quand on voit que tout le monde y participe, on peut être satisfait. J'ai appuyé, auprès du ministre de l'Intérieur, la demande de François de Canson pour qu'on installe des avions bombardiers d'eau sur l'aéroport de Hyères. Il est important de créer une synergie territoriale ».

François de Canson reprenait avec le même enthousiasme : « A l’heure où le réchauffement climatique accroît les risques de sécheresse, surtout en période estivale, les feux de forêts menacent plus que jamais notre territoire, comme l’ont déjà illustré ces dernières semaines ».

DEVOUEMENT DES PROFESSIONNELS DU FEU
François de Canson, dont la commune a été touchée successivement par deux énormes inondations et deux gigantesques feux de forêts, est bien placé pour intervenir sur ce dossier : « En tant que maire de La Londe-les-Maures, je connais
la force dévastatrice des flammes, et salue le dévouement des professionnels du feu qui ont conduit votre formation en vous faisant bénéficier de leur expérience et de leur force de conviction. La préservation contre les feux de forêt est donc au cœur de notre stratégie ».

Depuis les incendies de l’été 2017, la Région Sud a l'ambition de jouer un rôle à sa mesure. D'où la création de la Garde régionale qui offre une magnifique illustration d’une jeunesse qui s’investit au service de la région et de sa nature extraordinaire ! « La Garde Régionale Forestière constitue l’une des pièces maîtresses de notre dispositif avec ses 3 missions : Développer la culture du risque incendie auprès de la population, renforcer les capacités des acteurs régionaux en matière de prévention, information, sensibilisation et surveillance du risque incendie, et venir en appui des dispositifs de surveillance des massifs existants ».

Après une première année 2018 prometteuse, la Région Sud a renforcé le dispositif grâce à un budget accru de 551 000€ (+ 11%). Il bénéficie d’un effectif de 120 gardes répartis sur l’ensemble de la saison à risque. Et, ils sont 10 de plus que la promotion 2018. Par ailleurs, ils informeront le public sur le risque incendie pour éviter des imprudences aux conséquences potentiellement catastrophiques.

COUTEAU SUISSE DU VAR
François de Canson a conclu : « Nous sommes attachés à notre patrimoine parce qu’il fait partie de nous. Notre responsabilité vis-à-vis de lui n’en est que plus grande ! C’est une guerre que nous ne pouvons gagner seuls, et j'ai une pensée reconnaissante pour les CCFF pour lesquels nous avons débloqué 400 000 € en 2018 pour financer de nouveaux véhicules, ce qui est reconduit cette année. S’il est aujourd’hui commun de me qualifier de couteau suisse du Var, avant d’être maire, conseiller régional, ou président de CRT, je suis avant tout un papa, alors merci et bravo à vous tous ! Votre engagement est exemplaire, vous faites la fierté de Provence-Alpes-Côte d’Azur » !

Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures