Actualités, Economie, Sorties, Toulon

Halles de Toulon

Les Halles, une locomotive pour Toulon

Les Halles Raspail, appelées aussi anciennes Halles municipales, sont situées en plein cœur du centre ancien de Toulon. Inauguré en 1929 pour accueillir le marché couvert, le bâtiment est un modèle de construction en béton armé de style Art-déco. Fermées depuis 2002, les halles sont la propriété de TPM depuis 2003.


Ancien lieu de vie historique avec un réel potentiel pour la redynamisation du quartier et du cœur de ville, les halles sont inscrites dans la mémoire des habitants. Avec ses grands volumes, son emplacement central, son architecture Art-Déco, ce lieu est idéal pour l'implantation de ce projet, qui renoue avec son passé. Le début des travaux est fixé à fin 2019 et l'ouverture des halles est prévue courant 2020.

LES HALLES, UNE LOCOMOTIVE POUR LE QUARTIER

Le projet sur le bâtiment des Halles est accompagné par une requalification du quartier.

L'îlot situé entre la rue des Boucheries et les Halles est en cours de démolition, permettant ainsi une vue sur les Halles à partir de la rue d'Astour. Une place avec une fontaine sera aussi créée avec la reconstruction au Nord de cette place d'un immeuble qui hébergera le CAUE. Une grande salle en rez-de-chaussée accueillera des expositions autour de l'architecture.

A l'arrière des Halles, l'immeuble du Crédit Municipal est entièrement réhabilité en logements de qualité. Son rez-de-chaussée est transformé en commerce. Il pourra accueillir une activité en liaison avec le projet des Halles.
Autour des Halles, les rares murs des commerces déjà maîtrisés par la puissance publique seront réhabilités et proposés à des activités, en accord avec le futur exploitant des Halles.

La démolition de l'îlot Raspail s'inscrit dans la poursuite de la traversée Ouest/Est du centre-ville, depuis l'axe de la rue Pierre Sémard jusqu'à la Porte d'Italie, afin de créer un maillage de flux commerçant dans la ville Nord/Sud.

REDYNAMISER LE QUARTIER

Le projet s'appuie sur l'extension de la place Raspail prévue par la démolition de l’îlot des Boucheries.

Cet agrandissement permettra de redonner une ouverture à la place créant une respiration sur laquelle viendra s'ancrer la halle rénovée. En rénovant la halle et en la dotant d'une offre commerciale centrée sur la convivialité et la qualité des produits, cela permet de redonner une attractivité commerciale qui lui fait aujourd'hui défaut. Ce dynamisme drainera également la création de nouveaux commerces sur les RDC existants tout autour de la place Raspail. Ainsi la continuité piétonne sera assurée dans le quartier.

De son côté, le groupe ALTAREA COGEDIM interviendra dans le projet de requalification, aux côtés de CARMILA, en tant que maître d'ouvrage.
Son ambition est de permettre au lieu de retrouver sa destination première à savoir l'accueil d'activités de bouche de grande qualité, ceci en relation avec les commerçants toulonnais.

Cette requalification sera opérée en lien avec BILTOKI, une société qui assurera la gestion de l'ensemble avec la sélection des commerçants appelés à rejoindre les Halles.

« Les nombreuses réalisations du groupe Altarea Cogedim au sein du centre-ville de Toulon témoignent de l'ambition de notre entreprise à participer à la dynamique territoriale. Le projet de requalification des halles marchandes s'appuie sur une opération de réaménagement plus vaste de la place Raspail. Nous sommes fiers d'accompagner cette mutation qui doit permettre de répondre aux attentes des toulonnais et aux nouveaux modes de consommation », a lancé Ludovic Castillo, président du Directoire d'Altarea Commerce.

Propriétaire de centres commerciaux à Draguignan, Trans-en-Provence et Puget-sur-Argens, Carmila assure, déjà, la gestion du centre Toulon Grand Var.

« Attendu par l'ensemble des habitants, le projet de requalification des halles marchandes Raspail vise à re-créér un lieu de vie et de lien social et économique en cœur de ville. Nous saluons la vision d'avenir portée par Toulon Provence Méditerranée, que nous sommes fiers d'accompagner, aux côtés d'Altarea Cogedim, de Cimaise et de Biltoki. Forts de notre ADN commerçants et de notre expertise en termes de rénovation urbaine, nous avons à cœur de réaliser un espace de vie et de centralité pour tous les habitants ", conclut Ronald Sannino, Directeur Développement et Stratégies Territoriales Carrefour Property – Carmila.
Photos TPM / Ville de Toulon


Hubert Falco, maire de Toulon : « C'est la renaissance des halles »

Elles font l'objet d'un projet de reconversion en halles gourmandes, projet qui participera au renouveau et l'attractivité du centre ancien de Toulon, mené depuis plusieurs années par la ville et TPM.

D'où l'enthousiasme d'Hubert Falco, président de la Métropole TPM et ancien Ministre : « Faisons un bond en arrière et replaçons cet aboutissement dans son contexte : Pour passer d'une ville, d'un territoire en grande souffrance, abandonné, rejeté, à une ville dynamique et contemporaine.

Pour y reconstruire son avenir, pour assurer sa transformation, sa métamorphose, il faut du travail et du temps, (beaucoup de temps), afin de rétablir ce qui est essentiel, la confiance.

La confiance est seule capable de permettre un partenariat constructif et respectueux aboutissant sur des projets d'envergures !

Sans cette confiance, on aboutit à des projets abandonnés, un manque de crédibilité, des tâtonnements…

Aujourd'hui, on construit, on rénove pour répondre aux attentes des Toulonnaises et des Toulonnais mais également afin de séduire une population nouvelle, active, orientée sur la qualité de vie et le développement urbain, une population qui participe pleinement à ce renouveau.

Une fois de plus, la renaissance des halles en est la meilleure des illustrations !

Depuis longtemps, les Toulonnais me disaient : " Monsieur le maire, il faut rétablir des halles traditionnelles "… Je les entendais, je les écoutais, je les comprenais mais pour aller dans ce sens, ce qui nous manquait c'était un projet, des moyens, un contexte, des partenaires professionnels et spécialistes du métier.

Aujourd'hui, la confiance est rétablie. On recommence à croire en Toulon, les investisseurs, les professionnels s'intéressent à notre territoire.

Et comme Toulon s'ouvre au développement en devenant une ville attirante, aujourd'hui, nous n'avons pas choisi un projet par défaut pour les Halles. Non, nous avons eu le choix entre plusieurs projets et cela nous a permis de faire, à nos yeux, le meilleur des choix. Nous avons choisi un projet proche de ces halles de notre passé dont les Toulonnaises et les Toulonnais se rappellent avec nostalgie.

Nous avons choisi un projet basé sur l'histoire des halles, ancré dans les racines de ce patrimoine auquel les Toulonnais sont attachés mais un projet malgré tout concret, adapté au progrès, à l'évolution du temps, aux modes de vie de notre époque.

Ce concept a déjà été développé avec succès dans plusieurs grandes villes (Paris, Bordeaux, Lyon)…

Oui, notre Métropole s'inscrit dans cette dynamique nous permettant de faire les choix que nous jugeons les meilleurs de notre territoire » !

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures