Politique

Jean-Pierre Giran : une liste renouvelée

Le 30 janvier, sur la scène de l'auditorium du Casino des Palmier, Jean-Pierre Giran, a présenté ses 44 colistiers, devant une salle comble.

Le maire LR, candidat à sa succession, et sans étiquette revendiquée, est apparu déterminé à « rassembler et à aller de l'avant ». Tout en prenant le temps d'asséner ses vérités à ses détracteurs.

ÉQUIPE RENOUVELÉE

Pour les municipales des 15 et 22 mars prochains, Jean-Pierre Giran a dévoilé une liste de colistiers, renouvelée à 60% par rapport à la campagne de 2014, soulignant une nécessité démocratique : « C'est la règle de la démocratie. […] C'était courageux. Il y a une nouvelle génération qui nous rejoint et apporte sa vitalité, son innovation et ses idées neuves ».

Mais, avec plusieurs jeunes actifs, le candidat a mis en avant une liste d'expérience, la préférant à « quelques jeunes de 18 ou 19 ans […] pris pour faire baisser la moyenne d'âge », allusion à l'équipe de son rival, Jacques Politi.

L'édile a, également, pris ses distances avec « Les Républicains », ne revendiquant pas d'étiquette pour mars prochain et se défendant d'être « le leader d'une liste politique ». Il est, cependant, ouvert à un soutien de leur part.

CONTINUER LE TRAVAIL ACCOMPLI

Dans la droite lignée de ce qu'il a accompli ces 6 dernières années, le maire a présenté son bilan entre rénovations du patrimoine, réhabilitation du centre-ville, travaux de lutte contre les inondations, ou promenade du front de mer, en passant par les aspirateurs à moustiques. Un bilan qu'il évoque avec fierté : « Nous sommes, aujourd'hui, dans le Top 50 des villes où il fait bon vivre en France » !

Ainsi encore, le candidat a mentionné le redressement financier de la ville et vanter les bonnes relations de la commune avec la Métropole : « Nous avons eu des projets et avons été entendus », louant au passage sa relation avec Hubert Falco, président de la Métropole et maire de Toulon.

PRIORITE AU RENOUVEAU DÉMOGRAPHIQUE

Les questions démographiques sont une des priorités affichées du premier magistrat sortant. En effet, il a pointé « une population qui stagne, à l'origine d'un vieillissement à moyen/long terme. C'est une catastrophe » !

Évoquant une ville parfois devenue trop chère, il a justifié des nouvelles constructions, « pas excessives, mais suffisantes. Il faut donner leur chance aux jeunes actifs et retenir cette vitalité sur notre sol. Par exemple, 50% des agents municipaux n'habitent pas à Hyères. Pourtant, leur vie, leurs enfants et leurs intérêts sont à Hyères ».

En même temps, l'édile veut intensifier sa lutte contre les fermetures de classes, les écoles de la ville ayant perdu plus de 400 enfants l'an dernier.

JEAN-PIERRE GIRAN RÉTABLIT SES VÉRITÉS

Cette annonce de liste a aussi été l'occasion pour le maire sortant de couper court aux rumeurs le mettant en cause, lui et son programme. Devant les déclarations l'accusant de bâtir à tout-va, Jean-Pierre Giran s'est défendu en disant « appliquer la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (SRU), qui impose un minimum de 25% de logements sociaux, et ce pour toute commune importante, en assurant privilégier les projets favorisant la mixité. Cette loi, je ne l'ai pas votée lorsque j'étais député. […] Ça part d'une bonne intention mais elle ne prend pas en compte les spécificités de chaque commune. Par contre, si d'aventure, vous ne [la respectez] pas, l'État casse le PLU [Plan Local d'Urbanisme, NDLR] et prend la main en matière d'urbanisme ».

Battues en brèche également, les rumeurs portant sur la fermeture de l'Espace Culturel Leclerc, et dans un autre registre, sur son état de santé : « Tout va bien » !

Un discours, balayant les attaques d'un revers de main conclut par une mise en garde électorale contre d'une part, « un retour en arrière », et d'autre part, « un saut dans le vide de l'inconnu ».

Julien AZOULAI – Photos Pascal AZOULAI

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures