Sécurité

journée du sous-marin

Une journée pour découvrir les forces sous-marines

Les forces sous-marines françaises étaient présentes au palais du commerce et de la mer à Toulon le 27 novembre à l’occasion de la journée du sous-marin.

Autour du thème « Toulon, port d’attache des sous-marins depuis 1888 », le public partait à la découverte de ce monde mystérieux et rencontrer les sous-mariniers. L'exposition a été inaugurée par le vice-amiral d’escadre Bernard-Antoine Morio de l’Isle, commandant les forces sous-marines et la force océanique stratégique, en présence de Guy Le Berre, élu de la ville de Toulon représentant Hubert Falco, maire et ancien ministre, en présence de Guy Le Berre, élu de Toulon, représentant Hubert Falco.

EN MEMOIRE AU 27 NOVEMBRE 1942

« La journée nationale du sous-marin commémore l’appareillage, le 27 novembre 1942 du port de Toulon, des sous-marins Casabianca, Glorieux, Marsouin et Iris, sous les bombardements allemands. Elle vise à resserrer les liens entre les générations de sous-mariniers, rendre hommage aux victimes des accidents survenus sur les sous-marins et participer au rayonnement des forces sous-marines et de la Marine nationale auprès de la population », indique une porte-parole de la Marine nationale.

Elle ajoute : « Cette manifestation témoigne de la volonté des forces sous-marines d'informer la population sur ses missions mais également d’éclairer les futurs jeunes actifs du bassin d'emploi varois des opportunités professionnelles qu'elle propose.

Cette édition 2018 rendait un hommage particulier à l’équipage du sous-marin Minerve disparu le 28 janvier 1968 ».

Lors de ce rendez-vous, une cérémonie militaire, au monument des sous-mariniers, était présidée par le vice-amiral d’escadre Bernard-Antoine Morio de l’Isle.

ANIMATIONS ET EXPOSITIONS

Durant cette journée, un programme d'animations et d'expositions s'adressait au public. Ainsi, l'exposition « Toulon, port d’attache des sous-marins depuis 1888 ». Depuis le sous-marin Gymnote, construit dans les chantiers du Mourillon à Toulon, jusqu’à la prochaine génération de sous-marin nucléaire d’attaque de type Suffren, l’exposition retrace l’histoire des sous-marins. Cette présence était restituée à travers des vitrines d’exposition d’objets (casque coloniaux, uniformes anciens…), des maquettes, ainsi qu’une fresque historique qui reprend les éléments les plus emblématiques de cette épopée.

Dans le même temps l'atelier « Oreilles d’or » a présenté ces marins capables de reconnaître et d’identifier l’origine de la multitude de sons audibles sous la mer, qu’ils soient naturels ou militaires.

VISITE VIRTUELLE D'UN SOUS-MARIN

La Marine proposait également une visite virtuelle des sous-marins, grâce à des écrans dynamiques et des lunettes 3D. De quoi plonger en immersion dans un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) et un Suffren, le futur sous-marin nucléaire d’attaque des forces sous-marines.

A l'Espace Naval Group, le leader mondial du naval de défense était associé à cette journée du sous-marin, à travers un espace présentant ses activités. Par ailleurs, en partenariat avec la librairie Charlemagne, des auteurs en lien avec la Marine et plus particulièrement le milieu sous-marin ont présenté leurs ouvrages et notamment Eric Gragnic, auteur d’ouvrages sur les écussons de SNA et les certificats de sous-mariniers, Mark Jenisson, scénariste de la série de la bande dessinée U47, le Contre-amiral (2e section) et Dominique Salles, collaborateur aux différents numéros de L’Encyclopédie des sous-marins.

Enfin, grâce au CIRFA, des professionnels du recrutement renseignaient les candidats sur les parcours au sein de la Marine Nationale.

Photos Gilles CARVOYEUR

 

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures