Politique

La Cadière d'Azur

Marie-Hélène Dostes : « Notre avenir pour La Cadière d'Azur »

Ce n'est pas par hasard si le projet de Marie-Hélène Dostes et de son équipe pour les élections municipales de mars 2020 s'intitule : « Un avenir pour La Cadière d'Azur »

Son sourire solaire et son énergie quotidienne ne peuvent que donner l’envie à s’engager auprès d’« Un Avenir pour la Cadière d’Azur ». La conseillère municipale d’opposition conduit une liste citoyenne sans étiquette. Elle est prête à reprendre le flambeau. Ou plutôt les flambeaux : non seulement celui d’Olivier Bonnet, au côté duquel elle a été élue dans l’opposition en 2014, mais aussi celui de René Jourdan, maire depuis trente ans.

SAGESSE ET BIENVEILLANCE

Il faut chercher cette ambition dans le bilan de l'actuelle municipalité : « Après 30 années, 5 mandats et le sentiment qu'en dehors de René Jourdan, aucune autre personne ne peut reprendre le flambeau, c'est oublier que l'ordre profond des choses n'accepte qu'une permanence, celle qui émane de la volonté des Cadiérennes et des Cadiérens », assure, déterminée, la tête de liste.

Depuis mai 2014, elle met à profit son expérience à la Régie culturelle de la Région Sud au pôle Action culturelle et Communication après un passage à la direction technique forte d’une quinzaine d’agents.

« Sensible aux grandes causes et du quotidien de tout un chacun, je me suis engagée, depuis des années, pour les personnes en fracture sociale afin de leur trouver un logement ou améliorer leur situation. Ma rigueur dans la gestion des dossiers traités, mon écoute, mon intuition, voire ma sagesse et ma bienveillance sont reconnus partout où j'ai exercé », assure Marie-Hélène Dostes.

Après avoir œuvré pour le développement des sports et de la jeunesse au sein du Conseil Général (aujourd’hui Conseil Départemental) pendant 16 ans, Marie-Hélène Dostes a intégré la direction du Développement Social et de l’Insertion durant 4 ans puis a été recrutée pour 3 ans à la direction Évaluation et Performance du cabinet du président du Grand Lyon où sont décidés les grands projets de la Métropole.

VISION PLUS DYNAMIQUE

Avec une réelle force de conviction, elle ajoute : « Je suis entourée d'une équipe solide et compétente et je suis résolument tournée vers l'avenir, déterminée à défendre nos particularités devant la Communauté d'agglomération comme, par exemple, l'utilisation d'un carburant 100 % végétal pour la flotte des transports en commun, du service de la propreté, etc. Aussi, avec tout le respect que je dois à René Jourdan, je tiens à signifier qu'il faut se rendre à l'évidence. Son époque est révolue ». 

La candidate l'assure : « J'ai pour l'avenir une vision beaucoup plus jeune et dynamique de ma commune avec une approche environnementale plus précise. De plus, en tant que femme, cette campagne fut pour moi une véritable révélation, une prise de conscience de l'insécurité présente dans notre commune et aussi du manque d'investissement pour un plus bel environnement mais ce fut aussi un combat face à un maire sortant persuadé de pourvoir à toutes les problématiques que rencontrent les administrés sans pour autant proposer de solutions ».

Ainsi, Pierre-Marie Gabriel, 32 ans, analyse le positionnement politique du maire sortant : « Le maire sortant est élu depuis 1989 sous étiquette PCF. Il a remporté chaque élection depuis alors que toutes les élections intermédiaires donnent des résultats défavorables à la gauche sur la commune. Il a choisi de retirer son étiquette depuis 2008 sans doute par stratégie politique plus que par conviction ».

Évoquant les questions d'urbanisme, Paul Haffner, 73 ans, ajoute : « L'étude du Plan Local d'Urbanisme est un sujet complexe. Il a fallu plus de dix-sept ans pour présenter un projet final, avec l'intervention de plusieurs bureaux d'études. Le coût pour les contribuables a été de plus d'un demi-million d'euros, tout cela pour se terminer avec un mécontentement presque général, des Cadiérens ».

« Un avenir pour la Cadière d’Azur, c’est le rassemblement des forces vives de la commune pour un projet ambitieux en phase avec son temps et éco-responsable dans le cadre des prochaines municipales. En tant qu’habitants de la Cadière d’azur, nous devons retrouver le goût du vivre ensemble et nous avons besoin de regagner une vie paisible dans tous les quartiers sans exception », conclut, avec enthousiasme, Marie-Hélène Dostes.

 LES 5 AXES DU PROGRAMME

Sécurité :

Renforcer la police municipale,

Améliorer et d’étendre le système de vidéo protection,

Environnement :

Créer une cantine bio pour le groupe scolaire avec des produits issus du terroir,

Mettre en place une véritable politique de développement durable et éco-responsable,

Jeunesse et le sport :

Créer un Conseil Municipal des Jeunes,

Attribuer une récompense à chaque jeune ayant obtenu au baccalauréat une mention, un titre sportif ou culturel,

Développer les clubs et associations, leur donner une réelle autonomie et des moyens structurels à la hauteur de leurs ambitions,

Tourisme :

Digitaliser l'offre éco-touristique afin de valoriser le terroir et le patrimoine,

Créer un Comité des fêtes et un festival international autour du vin,

Mettre en place une navette pour un accès plus facile au village,

Créer un lien de convivialité comme les halles pour réunir toutes les forces vives,

Créer du lien social et donner envie de découvrir le village,

Mémoire et la bienveillance :

Création d’une cantine bio pour nos aînés avec le partage de repas à domicile,

Colis de Noël pour chacun sans condition de ressources,

Aide à la création d’une maison de la santé, l’enseignement du provençal par les aînés sur les sites scolaires,

Accompagnement des personnes âgées sur les nouvelles technologies,

LES MOYENS

Une équipe soudée, dynamique, volontaire, disponible et surtout à l’écoute de tous grâce à un Comité citoyen,

Un véritable programme, réalisable et finançable, sans augmentation des taxes locales,

Une gestion rigoureuse et transparente liant les habitants et les acteurs économiques et sociaux,

Préparer à un bel avenir pour que la qualité de vie soit toujours aussi forte.

https://www.unavenirpourlacadiere.comhttps://www.unavenirpourlacadiere.com

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures