Sécurité

La grande utilité du CCFF

Tout au long de l'année 2019, le CFFF de Carqueiranne a démontré son utilité opérationnelle, grâce à sa très grande réactivité.

Avec 1 248 heures de surveillance au compteur, chaque bénévole a patrouillé 62h30, soit 50% de plus qu'en 2018.
La trentaine de bénévoles, unis par l'intérêt qu'ils portent à la protection de la forêt et de l'environnement, peut être fier du travail réalisé l'an dernier.

GRANDE REACTIVITE
Pour Alain Galian, adjoint au maire : « Ils ont accompli brillamment leurs missions : développer dans la population la connaissance et le respect de la forêt, coordonner la surveillance du débroussaillement et apporter leurs concours aux services de secours.
Ainsi, une date en particulier illustre leur engagement. Le 28 août, après avoir repéré le feu et alerté les services de secours, le CCFF est intervenu à la Colle Noire, aux abords du stade Tassy. Leur grande réactivité a permis de limiter les dégâts. Certes, 2 000m2 de broussailles ont été brûlées, et 2 serres et un mobile-home de 60m2 ont également été détruits. Neuf engins et vingt pompiers sont intervenus pour éteindre cet incendie. Le CCFF, qui avait, ce jour-là, ravitaillé en eau les pompiers, a assuré la veille des lieux brûlés ce qui a permis d'éviter la reprise du feu ».

Mais, le service rendu à la population ne se limite pas à la maîtrise des incendies. En effet, ces hommes et ces femmes en orange ont contribué à sécuriser les animations proposées par la Municipalité (Corso Fleuri, Festival In Situ, etc.).

« On a compté sur leur présence lors de l'ensemble des cérémonies patriotiques. Enfin, 60 enfants du centre de loisirs municipal ont bénéficié d'une sensibilisation aux risques d'incendie. Cette opération auprès des jeunes doit se renforcer en 2020 avec des démonstrations prévues au sein des écoles primaires communales », ajoute M. Galian.

INTERET GENERAL

Si l'action entreprise en 2019 a permis de redynamiser le personnel, le recrutement n'a pas comblé les départs. Le CCFF est donc à la recherche de bénévoles, notamment des jeunes et du personnel féminin.
Marc Libessart, président du CCFF, estime : « On a la chance à Carqueiranne d'être soutenu par la Municipalité. Alain Galian, en sa qualité d'ancien officier des sapeurs-pompiers du Var, comprend nos problématiques et accompagne ainsi efficacement le développement de notre association. Il ne nous reste plus qu'à trouver de nouveaux volontaires pour continuer à grandir ».

En présence de Françoise Bouricha, conseillère municipale déléguée au CCFF, l'adjoint délégué à la sécurité publique, reconnaît : « Ce travail de bénévolat est remarquable. Chacun mérite d'être félicité pour son dévouement. La sécurité étant la première des libertés, il est nécessaire d'offrir des moyens supplémentaires afin que ces bénévoles puissent réaliser leur mission de protection de la population, grâce à l'achat de nouveau matériel et de nouveaux véhicules. Le 4x4 porteur d'eau, financé en partie par la Région Sud, que le CCFF vient de recevoir s'inscrit dans cette volonté ».

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures