Tourisme

Lancement de la saison estivale

Françoise Dumont, Présidente de Var Tourisme, aux côtés du président du Comité Régional du Tourisme, François de Canson et de plus de 200 acteurs du tourisme varois, a donné le coup d'envoi de la saison estivale 2019.

A l’heure où les professionnels s'apprêtent à accueillir les premières vagues d’estivants, le tourisme en région Sud, c'est 13% du PIB, 18 milliards de retombées économiques, 143 000 emplois non délocalisables, 1,5 milliard d'€ d'investissements annuels, 68 stations de ski (Alpes du Sud) et 1 000 km de littoral.

NOUVEAUX CHALLENGES

« Le Var doit répondre à de nouveaux challenges, accompagner la filière hôtellerie de plein air dans sa reconstruction, car nous le constatons les campings qui réussissent sont ceux qui investissent. Étoffer son offre en ailes de saison, pousser à l’ouverture sur des périodes élargies et diversifier. Je salue l’initiative toulonnaise de devenir Capitale du Design. Car, c’est en chassant en meute et en parlant d’une seule voix que nous serons plus forts », a lancé, avec son enthousiasme coutumier, François de Canson !

Dans le paysage touristique mondial, le Var est le 2ème département de France pour le nombre de nuitées touristiques, représentant 50% de l’offre régionale dans le camping, disposant d'un parc de 180 000 résidences secondaires, soit plus de 3,4 milliards d’€ de consommation touristique liée à la fréquentation, sur les 18,9 de la région et 27 900 emplois liés au tourisme.

« Si les chiffres du tourisme ne cessent de s'améliorer, ces chiffres ne doivent pas faire oublier que face à la clientèle mondiale, nous ne pouvons agir dispersés. Car, si notre région est la première région touristique de France après Paris pour l’accueil des touristes internationaux, nous n’aurions pas ce rang sans le Var. Cette offre varoise, très conséquente pour le tourisme régional, est aussi complémentaire de ses voisins, et nous savons tous l’importance d’avoir un discours commercial client et non lié à un territoire administratif », a rappelé François de Canson.

SIGNAUX AU VERT

Auparavant, la présidente de Var Tourisme a rappelé l'engagement de la collectivité départementale au service de l'économie touristique :  
« La publication par le Gouvernement des chiffres du tourisme a montré des signes rassurants. Malgré une année particulièrement difficile et marquée par un mouvement social d'une extraordinaire gravité, la France reste la 1ère destination touristique mondiale. Le Var représente 8 à 9 millions de touristes chaque année soit 10% du tourisme français. C'est donc un moteur et il doit le rester. Chez nous, les excellents chiffres de 2017 ont été consolidés en 2018 alors que l'été n'avait pas connu une météo des plus extraordinaires. Tous les signaux sont au vert pour que 2019, qui a commencé par un très bon week-end de l'Ascension, soit un bon millésime. Cela doit nous obliger encore plus à nous mobiliser pour soutenir notre économie touristique et la développer encore ».

S'adressant aux professionnels du tourisme, elle a déclaré : « Mon cap, c’est d’être à votre soutien. A vos côtés. Pour cela, nous avons créé des outils : Var Tourisme que nous avons modernisé dans son fonctionnement, Visit Var, socle de notre politique marketing, Think Var, notre think tank. Ces outils, sont les vôtres. Nous pouvons vous emmener sur des stands de salon, soutenir la filière Air du département, embellir nos fronts de mer, mais c’est vous toutes et tous qui faîtes au quotidien la qualité de l’accueil, qui valorisez l’excellence de nos produits ou faites la promotion de la beauté de notre territoire ».

Françoise Dumont en est certaine : « Sans notre département, pas de moteur touristique dans notre pays en été. Et je me félicite que le Var soit de retour dans les instances nationales du tourisme. C’était un simple minimum que notre voix puisse être entendue à Paris. Alors que vous souhaitez ? Que vous fassiez un très bel été. Notre département en a besoin. Nous allons faire ce que nous savons faire de mieux : tirer notre économie vers le haut, tirer notre territoire vers le haut. Dans quelques jours, le Grand Prix donnera le ton du début de saison, et je suis convaincue que derrière, nous allons faire un très bel été 2019 ».

 

UNE BONNE CONJONCTURE


En conclusion, François de Canson a fait le point sur les premiers mois : « Un premier trimestre engageant et un début de saison lancé réellement le week-end de l'Ascension. À l’échelle nationale, les résultats de Provence Alpes Côte d’Azur sont supérieurs à ceux du reste du pays, plus 5,4 % pour la région contre moins 1,2 % pour la France. Le printemps a bien démarré en région. Les premiers événements, dont la Féria d’Arles, ont fait le plein. A l’Est, le festival de Cannes et le Grand Prix de Monaco ont fait le reste. Les ponts du mois de mai ont un peu cassé cette dynamique avec les jours fériés en milieu de semaine et le temps maussade. Mais les musées ont su tirer leur épingle du jeu, enregistrant de belles fréquentations et l'ouverture de la ligne Aéroflot Marseille – Moscou est, aussi, un excellent présage ».


Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR 

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures