Politique

Laurent Falaize : « Je veux réveiller l’UPV » !

Depuis l'annonce de sa candidature en novembre 2018, à la présidence de l'Union Patronale du Var, Laurent Falaize milite pour un réveil de l'UPV, qu'il qualifie « de belle endormie ». L'élection à la présidence se déroule le 27 juin prochain.

A 49 ans, né à Toulon, marié et père de deux enfants, Laurent Falaize est un chef d'entreprise dynamique. A 23 ans avec son frère Philippe, il a créé la société FIOUL 83, basée à La Crau ;

« Attaché à mon territoire, je me suis investi au sein du collectif tout d'abord, avec le cluster Riviera Yachting NETWORK et, avec l'association des entreprises de La Crau Pole. Administrateur de l'UPV, depuis plus de 12 ans, j'ai expliqué, le 6 mai dernier, mes principales propositions aux administrateurs et aux délégués », rappelle le dirigeant d'entreprise.

MOUVEMENT DE SOUTIEN

En quinze jours, depuis son entrée dans la course à la présidence de l'UPV, un large mouvement s'est créé autour de sa candidature :

« A ce jour, plus de 300 chefs d'entreprise m'ont apporté leur soutien, ce qui représente plus de 15 000 emplois dans le Var. C'est beaucoup ! Ma vidéo de présentation de candidature a été vue plus de 20 000 fois ! Cela signifie que de nombreux chefs d'entreprise expriment une volonté de changement. Mais, cela signifie aussi que l'UPV est une belle endormie et que les chefs d'entreprise réclament un réveil salutaire. Tous ces éléments me confortent dans mon engagement », analyse, avec une grande lucidité, Laurent Falaize.

Depuis novembre dernier, le candidat à la présidence de l'UPV ne cesse de décliner son programme auprès des patrons du Var. Beaucoup sont sur la même longue d'onde : « Une chose est sûre : Quel que soit le résultat de l'élection du 27 juin, l'UPV devra prendre en compte les aspirations des chefs d'entreprise. Il y aura un avant et un après ».

DIAGNOSTIC INTERNE

Premier point du programme de Laurent Falaize : La création des États Généraux de l'Union Patronale du Var.

« L'idée est de réunir l'ensemble des permanents, les membres du Conseil d'Administration élargis à l'assemblée des délégués sur des journées dédiées, afin de répondre aux principales problématiques. Comment se positionner dans 5 ans ? Dans 10 ans ? Comment préparer l'ensemble des entrepreneurs de notre département aux différentes mutations technologiques, numériques, ses bienfaits et ses conséquences ? Comment appréhender les mutations environnementales également ?

L'objectif est de dresser un état des lieux en regardant ce qu'il faut conserver dans le fonctionnement de l'UPV et ce qu'il faut changer parce que cela ne marche pas ».

ALLIANCE TERRITORIALE

Second point du programme : La création du contrat d'Alliance Territoriale.

« Il s'agit de générer un engagement réciproque entre les entreprises de notre territoire et les grands donneurs d'ordre afin de donner du poids à nos TPE et PME, en amont de la prise de décision. Par donneurs d'ordre, j'entends particulièrement les collectivités locales. Le chef d'entreprise doit être au cœur des décisions stratégiques de notre département. Sur ce point, je suis soutenu par de nombreux maires du Var qui m'accordent leur confiance. Il faut renouer les liens avec les élus car c'est avec eux que nous pourrons envisager le développement économique de notre département. A mes yeux, l'UPV doit être le partenaire des collectivités ».

VOX ENTREPRISE
 

Troisième point : La création de la Vox Entreprise.
« L'objectif est de relancer la formule du Parlement Varois des Entreprises, qui est en sommeil prolongé, et de mieux l'adapter en mettant en place des commissions thématiques et en aidant la nouvelle gouvernance de l'Union Patronale du Var dans la stratégie, les perspectives et les prises de décision. Pour moi, la Vox Entreprise doit être constituée d'experts qui apporteront leurs conseils aux entreprises ».

POLE D'AMBASSADEURS
Quatrième point : La création d'un Pôle d'ambassadeurs du Var
« Il s'agit de créer avec la Métropole TPM, le Conseil Départemental du Var et les communautés d'agglomération et les communautés de communes, un Pôle d'ambassadeurs pour promouvoir les atouts du département du Var aux capitaines d'industrie qui viennent sur notre territoire. L'objectif est de valoriser les atouts économiques du Var en invitant de grands capitaines d'industrie français ou étranger dans le département. Ainsi, nous pourrions jouer un rôle de développement économique auprès des collectivités en déterminant quels sont les projets qui pourraient se développer dans notre département ».

REFONTE DES STATUTS

Enfin, dernier point : La refonte des statuts.

« Cela concerne la refonte générale des statuts, en fonction des conclusions des États Généraux de l'UPV. Cela prévoit également la refonte des statuts pour 2 mandats de 3 ans pour la durée maximum d'une même présidence, donc non renouvelables. Je souhaite une clarification des statuts et donner le pouvoir d'élection aux membres à jour de leur cotisation. En associant les membres de l'UPV au fonctionnement interne de l'institution, j'estime que les chefs d'entreprise se reconnaîtront mieux dans le rôle de l'UPV ».

Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR

 

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures