Economie

Laurent Falaize

« Chez nous, l'énergie est une histoire de famille » !

Diplômé en Gestion d’Entreprise et Administration à l’Université de Toulon, puis en Comptabilité et Finance, à l’Université d’Aix-en-Provence, Laurent Falaize dirige (avec son frère Philippe), l'entreprise FIOUL 83. Il préside également le cluster Riviera Yachting NETWORK et la zone d'entreprises La Crau Pole.

Chez les Falaize, la culture d’entreprise est génétique, inculquée dans la famille de père en fils depuis trois générations ! Cet atavisme a conduit Laurent à s’impliquer de manière exponentielle dans l’activité familiale, jusqu’à donner naissance, en janvier 1993, à l’entreprise FIOUL 83, implantée dans la zone d’activités de Gavarry à La Crau.

INTERLOCUTEUR INCONTOURNABLE

Il faut dire que chez les Falaize, on aime l'énergie et on en déborde ! Que ce soit le bois, puis le charbon que le grand père Georges distribua dans les années 1950, le fioul que Max, le père, développa dans le Var, dès les années 1960, ou depuis plus de 20 ans, avec le fioul de chauffage et le gas-oil maritime, commercialisés par les deux petits-fils, sur tout le pourtour méditerranéen, l'énergie est une histoire de famille.

Aujourd'hui, FIOUL 83 s'affirme comme un interlocuteur incontournable dans la distribution de produits pétroliers, avec deux activités saisonnières fortes : Fioul de chauffage pour l'habitat individuel, collectif et industrie (45% du CA), gas-oil maritime pour l'ensemble des activités marines (55% du CA).

Mais l'entreprise s'est, aussi, spécialisée dans la distribution de granulés de bois et la vente de gaz et d’électricité de réseau pour les professionnels.

Le dirigeant de FIOUL 83 explique : « Nous possédons une plate-forme indépendante et une flotte de 22 véhicules (d’une capacité de 6 000 à 23 000 litres). Nos 9 cuves de stockage, d’une capacité totale de 580 000 litres, sont équipées de jauges électroniques et de systèmes de filtration, le tout sur un terrain clôturé de 10 000 m2. Le site est surveillé 24h/24 ».

La stratégie de développement de la PME a été organisée autour d’une démarche qualité, avec la mise en place des bonnes pratiques au quotidien. Un positionnement récompensé par France Qualité.

PROMOUVOIR L'ACTIVITE DES YACHTS

Hors du champ professionnel, les implications économiques et sociales de Laurent Falaize sont nombreuses, et sont toutes motivées par l'envie de servir l’intérêt général.

Ainsi, depuis 2004, il préside aux destinées du réseau d'entreprises Riviera Yachting NETWORK. Celui-ci regroupe plus de 90 entreprises de la réparation, de la maintenance, de l'avitaillement et des services aux yachts (unité de plus de 24 m avec équipage professionnel). « Je m'applique à promouvoir auprès des ports, l’accueil des yachts, qui génère d'importantes retombées économiques pour notre territoire », analyse le chef d'entreprise.

Riviera Yachting NETWORK fédère la famille du monde du yachting : Les chantiers navals, les entreprises spécialisées dans le refit, la réparation/maintenance, l'avitaillement, les services, les capitaines de yachts, la Fédération des Industries Nautiques et les organisations professionnelles d'équipages tel que le GEPY, ainsi que des élus des villes maritimes.

« L'animation d'un tel réseau permet de redécouvrir le levier majeur de la grande plaisance dans l'activité économique en Provence - Côte-d'Azur et de revaloriser un savoir-faire avec des métiers très divers et complémentaires. C'est le fort potentiel de la Méditerranée, et notamment le pouvoir attractif de la Côte-d'Azur, qui a conduit à l'émergence d'une filière de paration/maintenance des yachts dans notre région », assure le président du cluster.

En effet, 70% de la flotte mondiale sillonnent les côtes méditerranéennes françaises en période estivale, ce qui en fait la toute première zone de navigation au monde.

Laurent Falaize l'assure : « Avec Riviera Yachting NETWORK, il s'agit d'avancer ensemble pour faire gagner la filière du yachting professionnel sur notre façade maritime régionale et notre économie française en général, créer des richesses et des emplois, mettre en exergue notre attractivité territoriale à travers les atouts et les spécificités de chacun, et au final de tous. C'est le grand dessein qui rassemble la filière de la Grande Plaisance en France, la mer en dénominateur commun ».

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DU BASSIN DE VIE

On le voit : Le chef d'entreprise a à cœur de lier le développement économique des entreprises à la destinée d'un bassin de vie. En l'occurrence, celui sur lequel il a grandi, travaille, et voit grandir ses enfants, la commune de La Crau.
En octobre 2011, il a donc monté l’association d’entreprises « La Crau Pole », qui rassemble plus de 170 TPE et PME, comptant 1 200 emplois. Cette association qu’il préside, est à l’origine d’une dynamique fédérant les 3 zones d’activités de La Crau, dans le but d’apporter un soutien aux entreprises, et contribuer à la qualité de vie de leurs salariés.

Le président de la zone industrielle rappelle le sens de sa démarche : « C'est d'abord une association d'entreprises dont les initiateurs pensent que l'union fait la force. L'association travaille sur de nombreux dossiers pour les entreprises : arrivée de la fibre optique, implantation des caméras de sécurité, organisation de la journée de collecte gratuite pour les entreprises à la déchetterie (Indus'trions), mise en place d'un PDIE (Plan de Déplacement Inter-entreprises) ».

L'association a une vocation bien précise puisqu'il s'agit de promouvoir le territoire, en apportant des services aux adhérents. « La voie est toute tracée avec cette association d'entreprises pour initier des actions et en faire un espace où il fait bon se rencontrer », confirme Laurent Falaize.

D'ailleurs, la CCI du Var accompagne l'association qui a intégrée le programme D2Parc depuis 2015. Une démarche qui permettra, à terme, d'accéder à un développement économique responsable.

Enfin, il est, depuis 2007, administrateur de l'Union Patronale du Var, siégeant également, au sein du Conseil de Développement Économique de Toulon Provence Méditerranée.

« Bref, à travers Laurent Falaize, c’est tout le monde économique qui est remercié et encouragé. Je suis heureux de te remettre la médaille de la ville de La Crau », lançait, non sans émotion, Christian Simon, le maire de La Crau, le 14 janvier dernier, lors de la cérémonie des voeux.

Gilles CARVOYEUR – Photos André GOFFIN

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures