Actualités, Cavalaire

Le Préfet à Cavalaire

Le préfet du Var découvre les nombreux projets cavalairois

Le 29 janvier, pour sa première visite communale dans le golfe de Saint-Tropez, Evence Richard, préfet du Var, accompagné de Éric de Wispelaere, sous-préfet de Draguignan, a choisi la ville de Cavalaire-sur-Mer où il a été accueilli par Philippe Leonelli, le premier magistrat.

Cette visite a été l'occasion pour le préfet de découvrir le territoire et d'échanger avec les élus, et les équipes de la ville sur les différents projets structurants de la commune (Maison de la nature, Cœur de Ville, rénovation du port).

« Découverte du domaine Foncin, présentation du projet de la maison de la Nature et du projet Cœur de Ville, sortie en mer dans la baie, le préfet a apprécié les atouts de notre patrimoine à l'occasion de cette première visite et a pu débattre des sujets qui concernent la Ville de Cavalaire et plus largement notre territoire », s'est réjoui Philippe Leonelli.

Au menu de la visite préfectorale, la création de la Maison de la Nature (L'Usine) et l'aménagement de l'espace à l'UTOM qui permettront la mise en place d'une véritable porte d'entrée du domaine Foncin pour un public de visiteurs et randonneurs. Ainsi, des visites guidées du domaine Foncin seront organisées au départ de la Maison de la Nature.

DEVELOPPER LE TOURISME VERT

Souhaitant développer le tourisme vert dans le cadre des actions environnementales qu'elle mène, la Ville veut faire de ce site un lieu consacré à la nature, qui soit une référence pour les amoureux de la Corniche des Maures et ceux qui souhaitent la découvrir. Mais pourquoi appeler cette future maison dédiée à la nature du nom de l'Usine ?

« C'est en référence à son utilisation passée connue de chaque Cavalairois. Certes, ce nom interpelle. D'autant que Mireille Foncin avait créé une association de « Défense de la Nasque » dont l'objectif était de faire fermer cette usine, jugée polluante et inappropriée au sein de cet espace préservé », rappelle Philippe Leonelli.

Aussi, cette réalisation s'accorde parfaitement avec l'ouverture au public du Domaine Foncin, propriété du Conservatoire du Littoral.

S'adressant au préfet du Var, le maire a détaillé le but de la démarche : « Ce domaine de 15 ha possède, comme vous le voyez, une bâtisse du 19ème siècle. C'est un site classé, au titre des sites et des paysages, de la corniche des Maures. C'est donc une porte d'entrée exclusive au domaine Foncin. En outre, il a l'avantage d'être situé sur le trajet de la voie verte qui relie les Jardins du Rayol au site de Pardigon, offrant une étape intermédiaire aux randonneurs, coureurs et cyclistes ».

Photos Alain BLANCHOT.

A NOTER...

Par décret du 7 septembre 2007, la Corniche des Maures a été classée au titre des sites et paysages.
La commune a acquis en 2005 le site de l'ancienne usine de traitement des ordures ménagères (14 061 m² sur lequel se trouve l'usine UTOM de 300 m²). Cette usine fut mise en service en 1978 et a été arrêtée en 1999. En 2005 elle a été déclassée puis dépolluée.

 

LES OBJECTIFS
1- Développer un tourisme vert à l'année
2- Etre la porte d'entrée du domaine Foncin pour un public de visiteurs et randonneurs
3- Etre le point de départ de multiples randonnées
4- Devenir un lieu d'animations et d'apprentissage grâce au potager intergénérationnel
5- Etre un lieu d'activités pédagogiques, l'éducation et de sensibilisation à l'environnement
6- Etre un site modèle et exemplaire en matière de gestion du risque incendie
7- Créer un lieu de convivialité.

 

Les personnalités présentes :

Evence RICHARD, préfet du Var

Eric de WISOAELERE, sous-préfet,

Philippe LEONELLI, maire de Cavalaire-sur-Mer,

Olivier CORNA, 1er adjoint au maire,

Christophe ROBIN, adjoint au maire en charge de l'environnement,

Patrice VECCHI, directeur général des services,

Virginie DUBILLE, directrice de cabinet.

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures