Environnement

Maison de la Nature

Philippe Leonelli : « Cavalaire en route vers un nouvel avenir » !

La Ville vient de donner le top départ du chantier à la future Maison de la Nature. 

Après 4 ans de démarches administratives, la Maison de la Nature, l’un des 3 projets phares de la municipalité, est rentré dans sa phase opérationnelle avec le début du débroussaillement autour du futur site dédié à la valorisation et à la préservation de la biodiversité locale mais aussi au développement du tourisme vert.

EN LIEN AVEC CŒUR DE VILLE

« Ce projet de la Maison de la Nature et du Domaine Foncin est à mettre en perspective, notamment avec notre opération Cœur de Ville », indique Philippe Leonelli.

On comprend donc sa satisfaction, car il voit avancer un projet qui lui tient beaucoup à cœur et pour lequel il n'a pas ménagé ses efforts : « Cela fait quatre ans qu'on en parle avec les services de l’État. Je ne peux donc que saluer l'accord qui vient d'intervenir et remercier les deux sous-préfets de Brignoles, qui ont défendu le projet. Je note également que l'arrivée d'Eric Grohin à la tête du SDIS a permis de débloquer une partie du dossier », ajoute le maire.

DEBUT DES TRAVAUX

Particulièrement enthousiasmé par le début de cette première phase opérationnelle, le premier magistrat indique : « Nous pouvons démarrer les travaux parce que les services de l’État, la DREAL et la DDTM et le ministère de l'écologie nous ont donné leur accord. Et avant la fin du printemps prochain, nous allons lancer les travaux liés à la restructuration de l'ancienne usine d'incinération ».

Pour rappel, le projet de la Maison de la Nature a été présenté au mois de juin aux membres de la commission départementale de la nature, des paysages et des sites. Après délibération, le dossier a reçu un avis favorable à l’unanimité des membres de la commission. Le ministère de la Transition écologique a validé à son tour le projet, au mois de septembre donnant son autorisation pour l’ensemble des travaux.

Cette première phase est dédiée à l’aménagement paysager du site avec comme première mission le débroussaillement d’une zone allant jusqu’à 200m autour des bâtiments de l’Usine et de la maison Foncin. 30 ha de terrain seront dans les prochaines semaines nettoyés de façon manuelle grâce à une méthode de travail utilisant essentiellement des engins légers pour respecter au mieux la faune et la flore.

Les travaux, pris en charge à 50% par le Conservatoire du Littoral, prendront fin au début du mois de mars 2022. Cette première phase se finalisera par l’installation d’une clôture autour de la Maison de la Nature et permettra de lancer, dans la foulée, la deuxième phase du projet, la réhabilitation même de l’Usine. 

RAYONNEMENT TOURISTIQUE ET CULTUREL

Dans l'esprit de Philippe Leonelli, ce futur lieu doit participer au rayonnement et au dynamisme touristique de la commune : « Nous allons en faire un lieu convivial et faciliter son accès à partir d'un sentier piétonnier qui partira de l'Usine puis rejoindra le Domaine Foncin et le Domaine du Rayol, séparés par seulement 1,2 km. La Maison Foncin sera dédiée à un Musée de la Cartographie puisque Pierre Foncin était un cartographe reconnu. Notre idée est que ces deux lieux deviennent des points de départ pour des randonnées autour de Cavalaire, en empruntant notamment le tracé du Train des Pignes ».

A terme, la Municipalité souhaite valoriser l'économie touristique et culturelle, notamment lors de la saison hivernale.

« La Maison de la nature hébergera une salle de conférence, des salles d'exposition et s'adressera, notamment, aux enfants. Elle sera également un lieu où l'on donnera des conférences sur la prévention des feux de forêt, en lien avec le SDIS du Var », précise le maire.

Cavalaire souhaite ainsi créer une interconnexion entre les générations et être à l'avant-garde de la protection de l'environnement, grâce à l'utilisation de matériaux respectueux de l'environnement, en obtenant le label Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM).

Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR – Photos Alain BLANCHOT et Ville de Cavalaire.

 

A NOTER…

Le 23 novembre, la Municipalité va dévoiler quels seront les projets retenus pour le projet Cœur de Ville. La Ville a reçu près de 400 projets en provenance des plus grands cabinets d'architecture français et étrangers, suite à son appel d'offres. Cette abondance de propositions démontre le grand intérêt du projet de Cavalaire. Mais le plus difficile reste à faire car les élus doivent trancher et en sélectionner 4 sur les 400 reçus !

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures