Sécurité

Marine nationale

Charles de Gaulle, c'est reparti pour 25 ans !

Le chantier de refonte à mi-vie du porte-avions Charles de Gaulle, véritable défi industriel, est terminé.

En effet, après 15 ans d'existence, le Charles-de-Gaulle a connu une rénovation en profondeur destinée à maintenir ses performances opérationnelles jusqu'à son retrait du service actif autour de 2038.

CYCLE OPERATIONNEL

Maître d’œuvre unique d’ensemble du chantier de refonte à mi-vie du porte-avions Charles de Gaulle, Naval Group a remis le navire à la disposition de la Marine nationale. Le bâtiment va désormais entamer sa remontée en puissance avant de retrouver son cycle opérationnel. Ce programme hors norme a été mené par une « équipe France » alliant la Direction générale de l’armement, la Marine nationale, le service de soutien de la flotte, l’équipage du porte-avions et les acteurs de l’industrie française. Naval Group a travaillé avec de grands équipementiers du secteur de la Défense comme Technicatome, Thales ou Safran, des entreprises généralistes mais aussi avec des PME issues majoritairement du tissu industriel local et régional.

Pour mémoire, le porte-avions est entré en bassin en février 2017. Il en est sorti en mai 2018 et, fin juillet 2018, il a rejoint son quai d’opérations pour des essais à quai. Il a ensuite effectué des sorties en mer pour les essais qui doivent être réalisés en opération, avec le concours d’autres entités de la Marine. La date de fin de mise à disposition du bâtiment avait été fixée au 16 octobre 2018, une fois la requalification complète des systèmes effectuée.

RENOVATIONS SANS PRECEDENT

Conçu et construit par Naval Group et mis en service en 2001, le porte-avions Charles de Gaulle, suite à sa modernisation, s’inscrit dans l’ère technologique du XXIème siècle. Cette refonte à mi-vie a comporté des rénovations sans précédent et une densité de travaux qui ont donné au chantier une complexité inédite. Ce véritable défi industriel a nécessité une organisation exceptionnelle afin de réaliser la coordination d’ensemble en temps réel, cœur de métier de Naval Group.
« Nous sommes fiers d’avoir mené dans les délais impartis ce chantier d’exception au service de la Marine nationale. Je tiens à remercier en particulier nos clients maîtres d’ouvrage, la Direction Générale de l’Armement et le Service du Soutien de la Flotte, qui nous ont confié la maîtrise d’œuvre d’ensemble. Cette réussite est le fruit d’un travail collectif rendu possible par l’engagement de l’équipage du porte-avions, des équipes Naval Group, celles de grands équipementiers du secteur de la Défense comme Technicatome, Thales ou Safran, des entreprises généralistes ainsi que des PME issues majoritairement du tissu industriel local et régional », soulignait Nathalie Smirnov, directrice des Services de Naval Group.

RENOVATION EN PROFONDEUR

La rénovation en profondeur du porte-avions Charles de Gaulle a été effectuée afin de maintenir les performances opérationnelles du navire pour les 25 prochaines années et lui conserver une avance technologique au service des intérêts de la France. Cette refonte s’est concentrée sur trois enjeux majeurs. En premier lieu, la modernisation du système de combat avec notamment la modernisation du système tactique, le cœur qui gère les senseurs et l’armement, la mise en place de nouveaux réseaux numériques, le changement complet du Central Opérations, la rénovation des systèmes de télécommunications, le changement de radars de veille aérienne et de navigation. En deuxième lieu, la modernisation des installations aviation a couvert toutes les modifications nécessaires pour le passage au « tout Rafale » : modification et rénovation de locaux aviation, rénovation ou remplacement de dispositifs liés à l’appontage ... Le troisième enjeu de cette refonte a concerné la rénovation de la plateforme c’est-à-dire, entre autres, la modernisation d’automates de conduite du navire, la rénovation du système automatique de tranquillisation et de pilotage, le remplacement de deux unités du système de réfrigération du bâtiment, mais aussi la refonte du simulateur de conduite ou encore celle d’une cuisine.

CONDITION OPERATIONNELLE

Outre cette rénovation, la refonte à mi-vie du porte-avions Charles de Gaulle a comporté également des travaux de maintien en condition opérationnelle. Cet aspect du chantier a porté essentiellement sur l’entretien d’installations majeures : la visite des deux chaufferies nucléaires et le remplacement de leur combustible, la maintenance de l’usine électrique, la maintenance de l’appareil propulsif, la visite des catapultes, lignes d’arbre, et ailerons de stabilisation et la peinture des œuvres vives et mortes.

Photos NAVAL GROUP et Marine Nationale

 


LES CHIFFRES CLES

- 18 mois de chantier (à titre de comparaison : 4 ans pour un porte-avions américain)
- plus de 200.000 tâches réalisées dont 50% par l’équipage
- plus de 4 millions d’heures de travail
- en moyenne 2100 personnes à l’œuvre chaque jour : 1100 membres de l’équipage, 1000 collaborateurs de Naval Group et de ses 160 entreprises sous-traitantes
- 2 000 essais menés
- 5 ans de préparation
- un budget de 1.3 milliard d’euros (à titre de comparaison : 4.7 milliards d’euros pour un porte-avions américain).

 


APRES FLORENCE PARLY, EMMANUEL MACRON...

Avant la visite présidentielle, le 14 novembre, sur le navire basé à Toulon, la ministre des Armées Florence Parly s'est rendue, le 8 novembre, sur le porte-avions Charles-de-Gaulle.
« Notre porte-avions poursuit sa phase de remontée en puissance dans la perspective d’un déploiement opérationnel début 2019. Dès le premier trimestre 2019, il pourra repartir en mission opérationnelle avec l'ensemble de son groupe aéronaval », a indiqué la ministre lors de son passage dans le Var.

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures