Economie

Max Bauer, Coordination Rurale :

« Déléguer notre alimentation est une folie » !

Telle a été la déclaration d’Emmanuel Macron lors de son intervention à la télévision.

 

Une position partagée par la Coordination Rurale qui approuve sans réserve cette position. Selon le syndicat agricole, à force de vouloir importer des produits qui pourraient être, sans aucun problème, produits par des agriculteurs français, d'une part, on fait du mal à la planète (à cause de la pollution provoquée par les avions et les porte-conteneurs) et, d'autre part, on met en danger l'indépendance alimentaire de la France. Avec le Coronavirus, on a déclenché une panique parmi les consommateurs français ce qui a conduit à vider les rayons des supermarchés !

Le syndicat agricole propose, donc, au président de la République de prendre à son compte l’institution du principe d’exception « agriculturelle », reconnue en France depuis 1994 sous le vocable d’exception culturelle pour le domaine de la culture et pour laquelle la CR se bat depuis le début de son existence et qui fut même sa raison fondatrice.

« La Coordination Rurale regrette vivement qu’il faille être confronté à une telle épidémie pour retrouver enfin le bon sens et remettre des valeurs essentielles comme par exemple la sécurité alimentaire, en bon ordre », se désole Max Bauer, secrétaire national adjoint de la Coordination Rurale.

Le président de la CR du Var reprend : « Les organisations professionnelles agricoles, qui n’avaient jusqu’à présent comme seule ligne de mire que la vocation exportatrice, doivent rejoindre cette position afin de peser efficacement sur les orientations de la prochaine politique agricole qui doit absolument conserver le C de Commune ».

La CR lutte pour que les agriculteurs conservent leur liberté d’entreprendre avec des prix rémunérateurs, pour que le foncier agricole cesse d’être menacé par la pression urbaine et pour la protection des productions méditerranéennes.

« Syndicat indépendant de toute organisation économique et politique qui défend tous les agriculteurs, la Coordination Rurale est composée de représentants bénévoles, vivant de leur ferme. Ces délégués sont présents dans les instances départementales et régionales où ils apportent l’avis de vrais paysans », rappelle Max Bauer.

Pour plus d'informations :

Coordination Rurale PACA
324 Traverse du domaine de l’Ourse

HYERES - 04 67 47 52 30

www.coordinationrurale.fr/provence-alpes-cote-dazur/www.coordinationrurale.fr/provence-alpes-cote-dazur/

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures