Actualités

Mission Jeanne d'Arc 2018

Un déploiement opérationnel interarmées et interalliés


Depuis le 26 février et jusqu'au 20 juillet prochain, le bâtiment de projection et de commandent (BPC) DIXMUDE et la frégate SURCOUF sont déployés en mer Méditerranée, en océan Indien et en Asie du Sud-Est dans le cadre de la mission Jeanne d’Arc 2018.
La mission Jeanne d’Arc 2018 est un déploiement opérationnel de haut niveau à travers lequel la France assure sa présence sur une zone d’intérêt stratégique majeur tout en offrant un cadre de formation concret, réaliste et de qualité aux officiers-élèves embarqués. Elle permet à la France d’améliorer sa connaissance de la zone Asie-Pacifique, d’y assurer la sécurité maritime en affirmant son attachement à la liberté de navigation et d’y renforcer ses partenariats stratégiques.
Cette année, ce groupe est articulé autour du Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) DIXMUDE et de la Frégate de type La Fayette (FLF) SURCOUF, armés par les équipages de ces bâtiments auxquels sont pleinement intégrés les officiers en formation embarqués. Le groupe amphibie est ponctuellement renforcé par un état-major embarqué et un groupe tactique embarqué de l'armée de terre, ainsi que des détachements héliportés.

DETACHEMENT DE L'ARMEE DE TERRE
L'armée de Terre participe avec un groupe tactique de 150 soldats et officiers issus du 3ème RIMA et du 5ème RIAMO. Ce détachement est appuyé par un détachement d'hélicoptères de deux Gazelle. Le capitaine de vaisseau Jean Porcher, commandant le BPC DIXMUDE rappelle quels sont les autres effectifs engagés : « 133 midships ont embarqué, 70 officiers de l'école navale, 10 officiers étrangers intégrés depuis 3 ans, 34 officiers sous contrat long, 9 commissaires-élèves et 10 jeunes officiers invités en cursus extérieur. Il s'agit d'amalgamer ces différents cursus. Cette mission de formation est adossée à une mission opérationnelle dans des zones d'intérêt stratégique de la France ».
Il poursuit : « Un des points forts de la mission, c'est de déployer le pavillon national à l'étranger, c'est sa partie diplomatique jusque dans des zones éloignées, tout en impulsant la présence d'industriels français dans certains pays visités (salons d'armement à Djakarta, Singapour) ».
Enfin, un détachement de Marines américains et des détachements héliportés britannique et espagnol intègrent la mission « Jeanne d'Arc 2018 ». Ainsi, un détachement de 30 marins de la Royal Navy est engagé avec deux hélicoptères de type WILDCAT. De son côté, l'US Marine Corps compte un détachement de 45 soldats, qui participeront à l'exercice amphibie WAKRI à Djibouti.


André GOFFIN, envoyé spécial à bord du BPC DIXMUDE

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures