Sorties

Musée Louis de Funès de Saint-Raphaël

Découvrez l’univers de Louis de Funès !

Pour le plus grand plaisir des curieux, fans et passionnés de Louis de Funès, trois ans après la fermeture du musée au château du Cellier (Loire atlantique), les collections privées sont désormais, exposées à Saint-Raphaël.

Ce 31 juillet était donc inauguré officiellement, le musée Louis de Funès, en présence de nombreux invités et de la famille de l’acteur disparu, il y a 36 ans (1). Après le dévoilement de la plaque inaugurale et la coupure du ruban tricolore, ces invités de marque ont eu droit à une visite des lieux, commentée par la commissaire de l’exposition, Clémentine Deroudille. Avec en avant-première, une visite des lieux, avant l’ouverture au public.

Pourquoi cette date ? Elle ne doit rien au hasard, puisqu’en ce 31 juillet 2019, Louis de Funès (de son vrai nom Louis de Funès de Galarza) aurait fêté ses 105 ans. Cette date a été, tout naturellement, choisie pour l’inauguration de ce musée consacré à ce monstre du cinéma français, incroyablement populaire, 36 ans après son décès ! Car, le succès est toujours au rendez-vous. Avec une filmographie importante (plus de 140 films), le cinéma a fait de Louis de Funès, l’acteur comique français le plus connu et le plus aimé.

NOMBREUX OBJETS

Dans les lieux, le public trouvera de nombreux objets insolites exposés dans les 400 m2, notamment plusieurs centaines de photos, bibelots, souvenirs personnels, familiaux et cinématographiques. Au fil de la visite, les visiteurs tomberont sur quelques pépites car jamais présentées au public.  

La scénographie du musée a été confiée au décorateur de cinéma Christian Marti, sous la direction de la commissaire d’exposition Clémentine Deroudille, petite-fille du photographe Robert Doisneau.

Cette dernière insiste : « Mon objectif est de faire de ce musée, un des lieux emblématiques de la culture populaire ».

Elle ajoute : « C'était un acteur exceptionnel, c'est ce que l'on montre dans le musée. C'est vraiment un homme qui a passé sa vie à travailler ses personnages qu'il a façonné au fil de sa vie. C'est pour les français et pour les étrangers aussi, un personnage rassurant (…). C'est un musée ludique aussi pour les enfants, la famille. On a essayé de faire un parcours dans la vie et l’œuvre de Louis de Funès en retrouvant des détails des films. C'est une joyeuse balade ».

Ainsi, le public entre dans l’univers personnel de l’acteur, en découvrant, par exemple, des portraits familiaux, les écus de Don Salustre de « La folie des grandeurs », des effets personnels, la projection de films de famille, un César. Pour la petite histoire, vous découvrirez ave la thématique du film « Le corniaud », le lien que Louis de Funès entretenait avec Saint-Raphaël !

Enfin, une exposition « Louis de Funès, regardez-moi là » est présentée jusqu'au 6 septembre, au centre culturel de Saint-Raphaël.

Bref, rien de mieux qu’une visite sur place pour entrer dans ce qui a été la vie de l’acteur. A noter que le musée ouvre ses portes aux visiteurs tous les jours, de 9 heures 30 à 19 heures, avec une nocturne le jeudi, fermeture à 21 heures. Côté tarif, comptez 6 € pour l’entrée (04 98 11 25 80). Pour s’y rendre, direction rue Jules Barbier en face de la gare de Saint-Raphaël. D’ici, impossible de ne pas voir l’imposant portrait sur la façade du musée. Difficile, également, de ne pas être tenté d’y aller jeter un œil ! Tous les ingrédients sont divinement présentés pour vous faire passer une agréable visite dont vous vous souviendrez ! Une très belle réussite muséale pour la municipalité et ses partenaires.

LES GENDARMES DE SAINT-TROPEZ  

Bien évidemment, un clin d’œil est fait à la célèbre série culte des gendarmes de Saint-Tropez, avec la présentation de quelques clichés photographiques et des affiches cinématographiques de la série. Alors, si la nostalgie vous guette, prenez la route ou le bateau pour visiter l’autre musée où Louis de Funès tient un rôle central, celui de la gendarmerie et du cinéma, situé à Saint-Tropez. Ici, vous poursuivrez l’aventure en partageant les aventures du chef Cruchot et de sa bande, au sein d’un bâtiment qui abrita, la véritable gendarmerie du village. Bref, cet été, vous pourrez rendre un double hommage à Louis de Funès.
Le Var, une nouvelle fois devant les projecteurs, confirme sa vocation cinématographique en étant une terre de tournages, par la chance de véritables décors de cinéma à ciel ouvert.
De nos envoyés spéciaux à Saint-Raphaël, Nicolas TUDORT et Alain BLANCHOT (texte et photos)
(1) Famille de Louis de FUNES, Marc GIRAUD président du Conseil Départemental du Var, Françoise DUMONT, présidente de Var Tourisme, de nombreux conseillers départementaux dont Patricia ARNOULD, maire-adjointe de LA CRAU, Thierry ALBERTINI, maire de LA VALETTE DU VAR, Caroline DEPALLENS, M. le sous-préfet de DRAGUIGNAN, Denise FABRE, Henry-Jean SERVAT, etc.


Bref, rien de mieux qu’une visite sur place pour entrer dans ce qui a été la vie de l’acteur. A noter que le musée ouvre ses portes aux visiteurs tous les jours, de 9 heures 30 à 19 heures, avec une nocturne le jeudi, fermeture à 21 heures. Côté tarif, comptez 6 € pour l’entrée (04 98 11 25 80). Pour s’y rendre, direction rue Jules Barbier en face de la gare de Saint-Raphaël. D’ici, impossible de ne pas voir l’imposant portrait sur la façade du musée. Difficile, également, de ne pas être tenté d’y aller jeter un œil ! Tous les ingrédients sont divinement présentés pour vous faire passer une agréable visite dont vous vous souviendrez ! Une très belle réussite muséale pour la municipalité et ses partenaires.


LES GENDARMES DE SAINT-TROPEZ  

Bien évidemment, un clin d’œil est fait à la célèbre série culte des gendarmes de Saint-Tropez, avec la présentation de quelques clichés photographiques et des affiches cinématographiques de la série. Alors, si la nostalgie vous guette, prenez la route ou le bateau pour visiter l’autre musée où Louis de Funès tient un rôle central, celui de la gendarmerie et du cinéma, situé à Saint-Tropez. Ici, vous poursuivrez l’aventure en partageant les aventures du chef Cruchot et de sa bande, au sein d’un bâtiment qui abrita, la véritable gendarmerie du village. Bref, cet été, vous pourrez rendre un double hommage à Louis de Funès.

 

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures