Sécurité

Opération Tranquillité Entreprise

Le dispositif, mis en place dans le Var par la gendarmerie dans sa zone de compétence, vise à sécuriser les locaux professionnels.

 

Artisans, commerçants, prestataires de services, chefs d'entreprise sont concernés.

« Quand leurs locaux professionnels sont situés sur une commune sous compétence de la gendarmerie, la gendarmerie intervient. Il suffit que les chefs d'entreprise s'inscrivent à l'Opération Tranquillité Entreprises (OTE) », détaille Sébastien Gibier, officier adjoint du commandant de groupement du Var, chargé de la prévention.

DE QUOI S'AGIT-IL ?
Avec ce dispositif, la gendarmerie assure, de jour comme de nuit, des services de prévention de proximité, dans le but de réduire les atteintes aux biens (dégradations, destructions, cambriolages, intrusions, etc.).

« L'Opération Tranquillité Entreprises permet de signaler à la gendarmerie, territorialement compétente, la fermeture temporaire de son établissement (vacances, confinement ou autres) ou tout événement exceptionnel (réception de matériaux de valeurs, passages suspects), au moyen d'un formulaire spécifique », ajoute le chef d'escadron.

Et, quand la brigade locale est informée de la fermeture d'un établissement, elle peut adapter ses services et renforcer les surveillances. Elle dispose grâce à cette inscription préalable, des coordonnées du ou des responsables et peut les contacter rapidement en cas d'incident.

COMMENT S'INSCRIRE ?

Le mandant renseigne la demande individuelle. Il la remet à sa brigade de gendarmerie compétente qui prendra en compte l'information pour la programmation des services de prévention de proximité.

Ce document peut être transmis par courriel à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CYBERMENACES ET COVID 19

CONSEILS DE PREVENTION A RESPECTER

  • Fermer tous les accès de votre commerce ou entreprise.
    • Etre attentif à son environnement, détecter les comportements inhabituels et signalez-les.
    • Véri­fier le bon fonctionnement des équipements de protection déjà en place : éclairage, système d’alarme et vidéo le cas échéant.
    • Si possible, ouvrez et quittez à plusieurs les locaux.
    • Ne pas stocker les produits à la vue des clients.
    • Limiter, si possible, les stocks de produits de grande valeur.
    • Rappeler aux collaborateurs et/ou employés les mesures de sûreté (fermetures effectives des ouvrants, activation des alarmes…).
    • Limiter les stocks et ne pas conserver pas d’argent liquide.
    • Attention aux cyberattaques, aux escroqueries ou aux démarchages directs, notamment si vous fonctionnez en télétravail. Ne pas relâcher sa vigilance et sensibiliser les collaborateurs !
    • Maîtrisez la communication de vos activités et l’utilisation des réseaux sociaux pour ne pas susciter l’intérêt d’un délinquant.
    • En cas d’urgence, appelez le 17 ou 112
    • En cas de cambriolage, ne touchez à rien et composez le 17
    • Pour les vols, dégradations, escroqueries : www.pre-plainte-en-ligne.gouv.frwww.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr
    • Les référents et correspondants sûreté de la gendarmerie peuvent vous conseiller. S’adresser à la brigade de gendarmerie : www.interieur.gouv.fr/Contact/Contacter-une-brigadede-gendarmerie-ou-un-commissariat-de-policewww.interieur.gouv.fr/Contact/Contacter-une-brigadede-gendarmerie-ou-un-commissariat-de-police
  • Activer les systèmes de protection : éclairage, alarme, vidéo. Vérifi­er leur bon fonctionnement.
    • En l’absence de client et d’employé, installer un dispositif de vidéosurveillance sans formalité particulière.

Plus de conseils sur www.cybermalveillance.gouv.frwww.cybermalveillance.gouv.fr

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures