Actualités

Parc National de Port-Cros

Jean-Louis Masson : "L'engagement sans faille de la commune pour l'environnement "

Mi-juillet, Marc Duncombe, directeur du Parc national de Port-Cros, a remis à la ville de La Garde la plaque symbolisant son adhésion au périmètre de la Charte du Parc national de Port-Cros. En présence de Valérie Rialland, conseillère départementale et d'Isabelle Montfort, présidente du Parc.

Pour Jean-Louis Masson, maire de La Garde, «c'est une façon de saluer l’engagement sans faille de la commune en faveur de la protection et la préservation de l’environnement. Cette intégration est un événement majeur et démontre la pérennité de la place de la nature en zone urbaine. Nous savons que l'écologie produit des interactions entre la mer et la terre, entre l'homme et la nature».

De son côté, Isabelle Montfort, présidente du Parc, a rappelé cette déclaration de Jean-Louis Masson : «Le label et la plaque qui le symbolise est la plus belle des choses qui soit arrivée à La Garde depuis 50 ans» !

Elle a repris : «Nous sommes conscients qu'il va falloir faire mieux en termes de développement économique. On aime ces paysages et nous devons tout faire pour nos enfants et nos petits-enfants puissent en profiter».

LA CHARTE DU PARC NATIONAL DE PORT-CROS

Le Parc national de Port-Cros (PNPC) et son aire d’adhésion s’articule autour de deux cœurs (l'île de Port-Cros et les espaces naturels de l'île de Porquerolles), ainsi qu'une bande maritime de 600 mètres autour de ces îles et l'aire d’adhésion à la Charte (et une aire maritime adjacente) avec les communes de La Garde, Le Pradet, Hyères-les-Palmiers, La Croix-Valmer et Ramatuelle.

De 350 habitants permanents dénombrés sur les îles cœurs du Parc national, il compte à présent près de 99 000 habitants (dont 26 000 Gardéens) ! Ainsi, le Parc national de Port-Cros et les villes signataires ont décidé de travailler en échangeant sur de bonnes pratiques (ateliers avec les communes ayant déjà menées des actions et celles souhaitant les mener).

D’une durée de validité de 15 ans (janvier 2017 - décembre 2032), cette Charte définit des orientations de protection, de mise en valeur et de développement durable. C'est un outil de gestion et d'animation du territoire qui permet un développement local et une valorisation du patrimoine naturel, culturel et paysager.

Avec la signature de la Charte du PNPC, la ville de La Garde a témoigné de sa volonté de se mobiliser aux côtés du Parc national. Des engagements communs ont été définis pour un développement exemplaire, équilibré et respectueux des ressources et de l'identité de notre territoire.

Et, Jean Louis Masson a promis d'assister à tous les conseils d'administration, malgré son agenda chargé de parlementaire.

Gilles Carvoyeur

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures