Economie

Près de 1 000 emplois sur la plage de Pampelonne !

En 2016, plus de 9 millions d'euros en impôts et taxes ont été versés par les établissements de plage de Pampelonne.


A l'occasion d'une grande réunion, qui s'est déroulée à Saint-Tropez, en présence des élus du Conseil Régional PACA, du conseil départemental, des parlementaires et des maires, des tables rondes thématiques ont témoigné de l'attractivité de la plage de Pampelonne, toujours en progression. Un rendez-vous économique organisée par la Fédération Nationale des Plages Restaurants (FNPR) et l'Union des Métiers et de l'Industrie de l'Hôtellerie du Var (UMIH 83), avec le soutien de l'Association des Exploitants de la Plage de Pampelonne (AEPP), de la CCI du Var, de l'UPV, de la Chambre des Métiers et le Syndicat des Vins de Provence.

PRES DE 2 MILLIONS d'EUROS DE REDEVANCES

Ainsi, la commune de Ramatuelle a perçu la somme de 1,8 millions d'€ au titre de la redevance versée par les 27 établissements de plage et 8 établissements de locations motorisés et non-motorisés. Chaque structure travaille, en moyenne, avec 32 fournisseurs de la presqu'île du Golfe de Saint-Tropez et 27 fournisseurs varois. Le montant total des achats HT générés sur les 59 fournisseurs locaux s'élève à plus de 14 millions d'euros.
Ainsi encore, 994 emplois sont générés par l'activité des plages de Pampelonne pour une commune de 2 500 habitants. Cela représente également 15 millions d'euros de masse salariale en 2016.

10% DES EMPLOIS TOURISTIQUES DU GOLFE

Avec près de 1 000 emplois directs générés par les établissements de plage, Pampelonne représente à elle seule 10% des emplois touristiques du Golfe, 3% des emplois touristiques du Var, 11% des emplois nationaux des plages restaurants. A cela, s'ajoute l'estimation de 1 000 emplois indirects générés. Les conséquences de l'application du décret-Plage dans le schéma d'aménagement de Pampelonne seraient particulièrement négatives pour l'emploi local.
En effet, la mise en place du schéma d'aménagement de la plage de Pampelonne, qui intègre l'application du décret-Plage, est prévue pour 2019 et implique la destruction de l'ensemble des 27 établissements, le réaménagement en structure démontable des 23 lots dont 10 seront montés annuellement et ouverts 8 mois/an (démontage et remontage inclus), 8 établissements installés sur le domaine communal réversibles et ouverts à l'année.

QUEL AVENIR POUR PAMPELONNE ?

La mise en place du schéma entraînerait la perte de 4 lots de plage-restaurant, c''est à dire la perte de 200 emplois, la perte de 2000 matelas et de 2500 places de restaurant, soit au total la perte de 230 emplois. A cela, il faudrait ajouter la perte en CA de l'ensemble des plages qui est estimée à 28 millions d'€ et à 430 emplois directs détruits et 430 emplois indirects perdus. Enfin, 59 fournisseurs seraient impactés avec la perte de 6 millions d'euros d'achats.

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures