Sécurité

Saison à haut risque

Le CCFF en première ligne

Nul doute que l'été est bel et bien arrivé : le thermomètre s'affole, affichant des pointes presque caniculaires sur toute la côte.

 

Avec, en corollaire, le risque incendie qui est omniprésent. Pour y faire face, les pompiers peuvent compter sur l'appui des bénévoles des Comités Communaux Feux de Forêts (CCFF). Début juin, à Hyères, c'était une opération de sensibilisation pour le Comité Communal Feux de Forêts. Devant une soixantaine d'enfants de l'école maternelle et primaire des Borrels, quatre bénévoles ont expliqué leur travail, mais surtout prodigué des conseils de prévention à l'adresse de leurs parents.

SENSIBILISATION

« La sensibilisation est une de nos missions principales. C'est ce qui permet de minimiser, a priori, le risque incendie. Nous essayons le plus possible d'aller voir les écoliers car ils sont curieux de ce que l'on fait et sont très sensibles à nos démonstrations », confirme Pierre Théfenne, président délégué du Comité.
Si l'objectif est avant tout ludique, en montrant aux enfants le maniement de la lance à incendie, les équipiers insistent sur le fléau des mégots jetés sur la route et les dégâts qu'ils peuvent causer. Une bonne parole qu'il est essentiel de prêcher en période estivale, à haut risque et marquée, comme les précédentes, par un mercure et une sécheresse qui battent des records. En 2020, on a compté une soixantaine d'incendies dans le Var et 215 hectares de forêt partis en fumée. Un bilan beaucoup moins lourd qu'au début des années 2000, et obtenu par l'action préventive des CCFF.

PREVENTION

Car les missions de ces bénévoles, reconnaissables à leur tenue orange, ne se limitent pas à la sensibilisation du jeune public. Ils sont avant tout des « maillons de la chaîne de lutte contre les incendies, aux côtés des pompiers », comme aime à le dire le président délégué du CCFF. L'été, ils surveillent le massif forestier à la recherche de toute fumée suspecte. « Nos patrouilles, chaque jour de la saison, sillonnent les routes et comptent, dans certaines communes comme à Hyères, sur l'appui de vigies placées dans les massifs. Nos véhicules sont équipés d'une citerne d'eau. Nous pouvons intervenir sur des petits feux. En cas de sinistre, nous aidons les pompiers en leur fournissant un soutien logistique », conclut M. Théfenne.

Julien AZOULAI – Photo Pascal AZOULAI.

A NOTER...

DISPOSITIF EFFICACE

Un dispositif qui a montré sa force puisque, à l'échelle du Var, les Comités ont armé plus de 4 700 patrouilles en 2020. Près de 40 ans après leur création, ces regroupements de bénévoles, portés sur les fonts baptismaux après les incendies dévastateurs de 1981, confirment leur rôle majeur dans la "guerre du feu", nom du plan de lutte lancé par la région Sud.

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures