Economie

Salon Bois - Énergie

Laurent Falaize (FIOUL 83) : « Optimisons nos énergies ! »

Le samedi 12 octobre de 10 heures à 18 heures, au Domaine de La Monache à La Crau (route de Pierrefeu), le public est invité à venir découvrir les poêles à granulés de bois et les chaudières à granulés de bois avec les fabricants et revendeurs présents au Salon Bois et Énergie.

Organisé sous l'égide du Pellet's Club de La Crau, groupement virtuel né spontanément pour s’occuper d’une pratique très réelle, à savoir le granulé de bois pour se chauffer.

« En font partie ceux qui sont là ce jour-là. Cette année, le bois bûche sera aussi présenté », aime à plaisanter Michel Dard, l'un des membres fondateurs et propriétaire du Domaine de La Monarche. « Ces trois dernières années il était en veilleuse, à cause de l’effondrement des cours du pétrole. Il est réactivé par la prise de conscience d’utiliser une ressource naturelle abondante et renouvelable : le bois ! Louons la persévérance vertueuse de ceux qui croient au bois et ont perfectionné les chaudières à bois ainsi que la qualité des granulés (norme DIN + ). L’approvisionnement et la distribution du granulé sont maintenant parfaitement au point ».

ENSEMBLE DE LA FILIERE BOIS

Concernant le salon de La Crau, Michel Dard, l'un des membres fondateurs et propriétaire du Domaine de La Monarche explique : « Le public y rencontrera l’ensemble des acteurs de la filière Bois - Énergie, du producteur au consommateur ! C’est à dire les propriétaires forestiers privés et publics, les plus grands fabricants de chaudières et poêles à bois présentés en fonctionnement, les chauffagistes - installateurs, plombiers, les distributeurs du combustible bois (bois bûche et granulés). Et, un camion souffleur en action de la société FIOUL 83. Il pourra, également, échanger avec des thermiciens et un représentant de l’ADEME détaillera les aides de l’État ».

Également exploitant forestier, Michel Dard ajoute : « Le gaspillage des ressources naturelles est une faute grave sur le plan écologique. Le Var, 2ème département de France en superficie forestière, est dans les bons derniers en matière d’exploitation forestière. Sur le total de ce que produit notre forêt en un an, seulement 16 % est prélevé ! Le reste part en fumée ou pourrit en dégageant beaucoup de CO2. Si les propriétaires forestiers et leur Syndicat encouragent ce genre de salon sur le chauffage au bois, c’est bien parce qu’ils veulent trouver des débouchés leur permettant de mieux s’occuper de leurs forêts.

SE CHAUFFER A MOINDRE COÛT

C’est toute la filière, de l’arbre à la calorie dégagée dans votre maison qui exposera son savoir-faire et son matériel, en statique et en dynamique.

Ainsi, la présence de BRISACH, représenté par son gérant M. Faudon : « Il n'existe que très peu de rendez-vous dédiés à cette énergie qu'est le bois. La montée en puissance des produits à granulé de bois est évident. Nous serons présents avec des produits innovants que nous allons présenter aux visiteurs du salon. On montrera au public qu'il peut se chauffer à moindre coût et compte-tenu de la date du salon, ce sera également un bon créneau pour prendre une décision d'achat d'une chaudière si le client veut bénéficier du crédit d'impôt qui y est encore associé. Bref, ce sera le moment de de décider ».

En effet, selon les derniers chiffres, la consommation de granulés de bois a doublé entre 2016 et 2018.

De son côté, Frédéric Duclos (PASTOR Chauffage) explique la présence de son entreprise : « Nous sommes partenaires de FIOUL 83, en tant que distributeur d'appareils à granulés et de chaudières à granulés de bois. Nous sommes là pour promouvoir l'énergie bois, à travers les appareils que nous vendons et pour inciter les consommateurs à s'équiper d'appareils à granulés de bois car le chauffage au fioul est condamné à disparaître. Aujourd'hui, l'une des alternatives, c'est la chaudière à granulés de bois ».

ENERGIES RENOUVELABLES

Installateur basé à La Seyne-sur-Mer, spécialisé dans les énergies renouvelables et les économies d'énergie, René Cheela est sur la même position : « Depuis 40 ans, nous installons des chaudières pour nos clients. On travaille avec toutes les énergies mais, aujourd'hui, on propose surtout des chaudières alimentées avec des énergies renouvelables comme celles à granulés de bois ».

Enfin, Pascal Dodin est responsable commercial de la société OKOFEN. « Dans notre contexte de crise climatique et écologique mondiale, nous savons que les énergies fossiles sont la cause de ce réchauffement climatique, constaté par les experts. Il nous faut agir ! Localement, on agit en remplaçant les chaudières à fioul par des énergies alternatives comme les chaudières à granulés de bois ».

Il ajoute : « La France s'est engagée à réduire ses émissions de Co2 dans le cadre de la COP 21. Notre objectif est donc de supprimer les chaudières à fioul. C’est un défi important. On en est encore loin et il va falloir beaucoup d'efforts si nous voulons respecter nos engagements. L'avantage de la chaudière à granulés de bois, c'est qu'on exploite la forêt. On produit 2 millions de tonnes de granulés par an en France mais 50% sont exportés à l'étranger ! Résultat : on n'exploite pas assez la forêt, notamment ici en région Sud alors que le Var est le deuxième département français après les Landes pour sa superficie forestière. En exploitant mieux les forêts, en produisant des granulés de bois, on créé de l'emploi et, à terme, on pourrait rendre la France complètement autonome en matière d'énergie de chauffage » !

Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures