Politique

Sénatoriales 2020

François de Canson : « Une magnifique victoire pour le Var »

Le 27 septembre, les grands électeurs, désignés principalement par l'ensemble des 153 conseils municipaux du Var, se sont exprimés pour élire leurs 4 nouveaux sénateurs. La liste, présentée par la majorité départementale « Ensemble pour un Var uni et solidaire » a obtenu 3 sièges.

 

Avec 3 sièges gagnés sur 4, les candidats de la Droite républicaine et du Centre ont confirmé les bons résultats déjà obtenus aux dernières élections municipales dans notre département.

François de Canson, maire de La Londe-les-Maures, revient sur les conditions de la victoire : « Hubert Falco m'avait donné la possibilité de devenir sénateur du Var. J'ai souhaité apporter mon soutien à cette liste à la condition de figurer en position non éligible, mon souhait étant de rester maire de ma commune. Je suis fier d'avoir contribué à l'élection de trois sénateurs de notre famille politique sur quatre sièges à pourvoir et fier de rester maire de La Londe. Bravo à Michel Bonnus, à Françoise Dumont et à Jean Bacci auquel j'ai volontairement cédé ma place et qui devient donc sénateur du Var. Merci également à Chantal Lassoutanie et à Andrée Samat de leur présence à nos côtés. C'est une magnifique victoire pour le Var » !

Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR

 

Hubert FALCO : « La force de L'union »

 Je félicite chaleureusement Michel Bonnus, Françoise Dumont et Jean Bacci pour leur élection au Sénat tout comme Chantal Lassoutanie, François de Canson et Andrée Samat, les autres membres de cette belle liste qui aura fait preuve d'unité. Ce résultat confirme que l'on n'est jamais aussi fort qu'uni ! Le Var retrouve une configuration politique similaire à celle de 1995 et de 2004 où nous comptions déjà 3 sénateurs.

Ce résultat acte une nouvelle défaite du Rassemblement National dans le Var, qui après avoir déjà perdu Le Luc en Provence et de nombreux conseillers municipaux en mars et juin derniers, perd cette fois un poste de sénateur gagné en 2014 dans des circonstances exceptionnelles. Je sais que nos 3 nouveaux sénateurs sauront porter demain au Sénat avec force la voix des 153 villes et villages de notre département, car au Sénat on ne dit jamais oui par discipline ! Ils pourront compter sur mon soutien fort et entier.

 

Michel BONNUS : « La victoire d'une équipe »

C'est la victoire d'une équipe et qui démontre qu'il existe une grande solidarité sur le terrain mais aussi dans les coulisses. Notre liste a réussi à fédérer et à rassembler autour d'elle, nos villes et villages et notre département.

Pour moi, ce résultat est un grand bonheur. Nous avons beaucoup travaillé et je remercie le maire de Toulon pour son soutien depuis le début de cette campagne. Avec Hubert Falco, on se bat depuis des décennies pour Toulon et le Var. J'ai travaillé à ses côtés. Durant cette campagne, nous nous sommes sentis soutenus. Désormais, le plus important, c'est de travailler et de continuer à rassembler et à travailler en équipe. Avec la naissance de mon enfant, cette élection est la plus belle chose qui puisse m'arriver !

 

Françoise DUMONT : « Une grande fierté »

C'est une grande fierté pour moi d'être élue mais je conserve le sens des responsabilités comme je l'ai toujours eu dans toutes les fonctions que j'ai occupées. Je reste au service de mon département et de ses territoires. Cette élection signifie beaucoup de travail en perspective et je sais qu'il faudra porter les dossiers du Var et de nos territoires devant le Sénat et qu'il me faudra appuyer et soutenir l'action des élus. Car, le Sénat, c'est la voix de la proximité ! Au Sénat, je défendrai tous les élus, urbains ou ruraux et je ferai tout pour qu'on écoute la voix des élus et des territoires.

Le président de la République a annoncé une nouvelle phase de décentralisation. Ce sera une occasion de rebondir sur cet engagement présidentiel. Nous appuierons cette nouvelle phase de décentralisation et nous serons vigilants pour que la voix des territoires soit entendue. Je serai également vigilante quant au Plan de Relance, annoncé par Jean Castex et Bruno Le Maire. Le Sénat veillera à ce que les investissements aillent au bon endroit.

 

Jean BACCI : « La victoire d'une équipe »

C'est la victoire d'une équipe. Je suis très fier que mes collègues m'ont fait confiance et notre victoire est celle d'une équipe très équilibrée au niveau des territoires. Dans cette victoire, je tiens à remercier Hubert Falco mais surtout François de Canson qui m'a laissé sa place car c'est lui qui avait été désigné en tant que candidat. Et c'est lui qui a souhaité que ce soit un élu rural comme je le suis d'être désigné à sa place. Je lui en suis très reconnaissant.

Il ne faut plus que la ruralité soit oubliée à Paris. Dans le couple préfet-maire, je préfère le couple maire-préfet car c'est l'élu du territoire qui est le mieux placé pour prendre les décisions les plus légitimes. Nous avons besoin de faire adapter les lois à la réalité des territoires et au milieu rural. Aujourd'hui, l'Assemblée nationale est portée pour les deux tiers par des élus hors sol, recrutés sur Internet et qui n'ont aucune expérience du terrain !

 

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures