Actualités

Show aérien

Dans les coulisses de la Patrouille de France

Seule patrouille de présentation tactique de l'Armée de l'air française, la Patrouille de France est composée de deux Mirage 2000N et du personnel de l'escadron de chasse Lafayette.

Décryptage avec Jérôme Navarro, adjoint au maire de Toulon, en charge de l'animation et du protocole.

Les 15 août, la Patrouille de France va éblouir, une fois de plus, les amateurs de haute voltige sur les plages du Mourillon.
Au programme, les fameux numéros des Alpha Jets aux mains des non moins fameux… fous volants ! Mais avant de profiter de ce spectacle exceptionnel qui va vous en mettre plein les yeux, il faut savoir que le show aérien nécessite un très grand travail de préparation réalisé par les services de la ville de Toulon.
Jérôme Navarro explique le détail de l’organisation : «On attend plus de 50 000 personnes. Autant dire que l'organisation est réglée au millimètre ! C'est la ville qui se charge de l'organisation, tout en respectant le cahier des charges de l'armée de l'air. C'est elle qui assure le fonctionnement de la patrouille (salaire, carburant, entretien des avions)».

QUARANTE PERSONNES

L’élu de Toulon ajoute : «Grâce aux excellentes relations qu'entretient Hubert Falco avec l'armée de l'air, nous avons la chance d'avoir la patrouille, chaque année, depuis 2001 ! La Patrouille de France compte neuf pilotes et dix appareils (neuf Alpha Jet et un Transall). Au total, cela représente une quarantaine de personnes. Du côté de la mairie, nous mettons en place des barrières des rues, nous assurons l’hébergement des membres de la patrouille et leur repas et la sécurité de l’événement en mobilisant des effectifs de la police municipale».

MESURES DE SECURITE

C’est également la ville qui se charge des mesures de sécurité.
«De nombreuses rues sont interdites à la circulation. Il faut prévoir d'arriver quelques heures en avance plus tôt qu'au dernier moment pour assister au spectacle qui débute à 16 heures. A Toulon, les spectateurs peuvent, soit regarder le show à partir des plages du Mourillon, comme ils seront des milliers à le faire, soit grimper, ce jour-là, au sommet du Faron par le téléphérique qui offre un point de vue exceptionnel et inoubliable sur toute la rade de Toulon».

Propos recueillis par Gilles Carvoyeur - Photo : Laurent Perrier, Ville de Toulon

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures