Economie

Supplément CMA

Roland Rolfo, président : « La Chambre de métiers s’inscrit dans le 21ème siècle »

La Chambre de métiers s’inscrit dans l’ère du temps grâce à 3 grands leviers : l’économie circulaire, la transition numérique et l’emploi. L’objectif est d’accompagner localement les artisans et de répondre aux enjeux économiques et écologiques.

Roland Rolfo, président de la Délégation Var de la Chambre de métiers, répond aux questions de la Gazette du Var.

roland rolfo cma 70Roland Rolfo : Notre offre de services est la plus large, la plus spécialisée, la plus adaptée et la plus individualisée pour les artisans de la région. Nous nous engageons aux côtés des artisans car, nous sommes littéralement à leurs côtés puisque nombre de nos prestations passent par un entretien et un accompagnement individuel. Les TPE ont un réel besoin de contact, d’accompagnement, de formation. Nos conseillers sont de réels experts de l’entreprise artisanale. Ils développent avec les chefs d’entreprise une relation de confiance.

Quels sont les enjeux des signatures de chartes ?

R.R : Les signatures de chartes de soutien à l’économie de proximité ont pour but de faire connaître la Chambre de métiers et de l’artisanat et toute son offre de services à tous les artisans du territoire, commune par commune. Elles permettent de tisser des liens privilégiés avec les communes qui deviennent un relais et un partenaire dans l’accompagnement des artisans de leur périmètre.

Nos collaborateurs prennent ensuite contact avec les chefs d’entreprise présents pour réaliser un DEAR, un Diagnostic d’Entreprise Artisanale Régionale entièrement gratuit et dans leurs locaux. Un moyen d’analyser leurs entreprises et de proposer des solutions concrètes de développement : formations commerciales, titre de maître artisan...

Et du côté de l’apprentissage ?

R.R : Nous avons tout mis en œuvre au sein de l’Université des Métiers pour aider les jeunes à trouver le métier de leurs rêves, s’y former et obtenir un emploi.

Avec notre projet de modularisation des parcours, les jeunes vont pouvoir bénéficier d’un projet innovant, qui allie pédagogie créative et suivi personnalisé. L’apprentissage voie de garage, c’est fini ! Place à l’apprentissage évolutif, où le jeune progresse sans cesse d’un premier niveau de qualification vers les niveaux supérieurs.

Des Classes Préparatoires à l’Apprentissage, dispositif mis en place par le Conseil Régional, ont été ouvertes. Elles permettent aux jeunes âgés entre 15 et 26 ans sans projet professionnel défini ou désirant tester un métier avant de se lancer, de nous rejoindre.

Enfin, nous avons sur chaque campus des Développeurs et des Ambassadeurs de l’apprentissage. Ils ont pour objectif de promouvoir l’apprentissage et de fait, les filières artisanales. J’encourage les chefs d’entreprise à accueillir des apprentis. Ne pas former un apprenti, c’est risquer de se retrouver en pénurie de main d’œuvre qualifiée. Recruter un apprenti, à la différence, c’est anticiper le développement économique de son entreprise.

la gazette du var 70 supCMA

Consultez le supplément CMA

 

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures