Economie

Toulon : la renaissance des halles

Hubert Falco : « Les Halles, une locomotive pour le quartier ».

Aux yeux du maire, la renaissance des Halles de Toulon symbolise le retour de la confiance dans la ville par les investisseurs privés.

Inaugurées en 1929 pour accueillir le marché couvert, les Halles Raspail, appelées aussi anciennes Halles municipales, sont abritées dans un bâtiment qui est un modèle de construction en béton armé de style Art-déco. Fermées depuis 2002, les halles sont la propriété de Toulon Provence Méditerranée depuis 2003. Elles font aujourd’hui l’objet d’un projet de reconversion en halles gourmandes.

UN PROJET RESEPCTUEUX DE L'HISTOIRE

Pour Hubert Falco, la démonstration est limpide : « Si la ville peut reconvertir l'ancien marché couvert en halles gourmandes, c'est parce qu'il existe des investisseurs privés qui font confiance à Toulon. Certes, le plus important, c'est l'action publique mais elle doit être relayée par la confiance des acteurs privés. Les investisseurs privés reviennent à Toulon parce qu'ils reprennent confiance dans la ville ».

Le maire ajoute : « Nous avons créé 2000 logements grâce au privé qui amplifie l'action publique. Avec les Halles, cela n'a pas été facile ! Mais rien n'est jamais facile et on a passé bon nombre d'obstacles. On a fait ce qu'on avait dit. Et, aujourd'hui, les halles sont de retour dans le cœur de ville alors qu'elles étaient restées silencieuses depuis 2001 ».

(…) « Ce projet, nous l’avons choisi car il était basé sur l’histoire des Halles et ancré dans les racines de ce patrimoine architectural auquel les habitants sont très attachés. Nous l’avons choisi également car il était adapté au progrès, à l’évolution du temps et aux modes de vie et de consommation de notre époque. Il a déjà été développé avec succès dans plusieurs grandes villes de France comme Paris, ou Bordeaux. Ce projet, nous l’avons choisi enfin, car il était complémentaire de l’offre proposée aux alentours, à commencer par celle de notre magnifique marché du Cours Lafayette entièrement réhabilité », a repris le premier magistrat.

REQUALIFICATION DU QUARTIER

Le maire a évoqué les alentours des Halles où une partie de l’îlot des Boucheries a été démolie afin d’offrir une ouverture et une liaison vers la rue d’Astour, l’îlot Baudin et ses 27 immeubles réhabilités et la rue d’Alger. Cette ouverture poursuit l’aménagement de la traversée d’Ouest en Est du centre historique, nouvel axe de cheminement piéton, initié par la rénovation de la Place de l’Équerre, par l’ouverture de la Rue des Arts, poursuivie par le passage de la Maison de la Photographie et par l’élargissement de la Traverse de la Miséricorde. Cet axe permettra à terme, de relier par le centre historique le futur quartier de la Créativité et de la Connaissance de Chalucet au campus universitaire de la Porte d’Italie. De plus, la place Raspail, en cours d’extension, sera agrémentée d’une belle fontaine autour de laquelle s’organiseront de nombreuses activités. Et, la reconstruction d'un immeuble à proximité permettra l'hébergement du CAUE (Conseil d’Architecture Urbanisme Environnement du Var). Enfin, l’ancien bâtiment du Crédit Municipal a été réhabilité en logements de qualité, offrant une nouvelle surface commerciale de plus de 200m² au rez-de-chaussée.

NOUVEAUX COMMERCES

« Toujours dans la recherche d’une complémentarité, VAD, en liaison avec les aménageurs des Halles, a entamé la commercialisation des rez-de-chaussée commerciaux alentour afin que la renaissance des Halles soit aussi celle d’un quartier. La diversité et la richesse de cette offre va générer l’implantation de nouveaux commerces tout autour des Halles. Ces Halles vont devenir un nouveau lieu unique, un lieu de gastronomie, un lieu de convivialité où l’on viendra en famille, un lieu incontournable de la vie toulonnaise ! Ces Halles rouvertes en plein cœur de notre centre ancien rénové, s’inscriront pleinement dans une cohérence globale de nombreux projets, entre le quartier en construction de la créativité et de la connaissance de Chalucet, le futur îlot Baudin restructuré, le nouveau Pôle Universitaire inauguré en 2014 et le tout, relié par notre future promenade verte », conclut Hubert Falco, président de la Métropole TPM.

LE PLANNING

Avril 2019 : Début de la commercialisation
15 mai 2019 : Signature du permis de construire
Septembre 2019 : Démarrage des travaux
Décembre 2019 : Fin de la commercialisation
Printemps 2020 : Ouverture des Halles

LA SATISFACTION D'HUBERT FALCO

A l'heure de l'acte officiel, Hubert Falco ne cachait pas sa satisfaction : « Le 11 octobre dernier, nous vous avons présenté notre grand projet de renaissance des Halles de Toulon et j’avais expliqué le long cheminement qui nous avait permis d’aboutir à ce magnifique projet. Nous sommes réunis, aujourd’hui, pour une nouvelle étape cruciale de ce projet, celle de la signature du permis de construire, qui va permettre le début prochain des travaux. Pour passer d’une ville, d’un territoire en grande souffrance, abandonné et rejeté, à une ville dynamique et contemporaine, pour y reconstruire son avenir, assurer sa transformation et sa métamorphose, dans le respect de son passé et de ses traditions, il a fallu du travail et du temps, beaucoup de temps, afin de rétablir ce qui était essentiel, la confiance. Ce magnifique bâtiment fut longtemps un marché couvert réputé et apprécié, où les Toulonnaises et Toulonnais avaient pour habitude de venir s’approvisionner en produits frais, avant de fermer ses portes au début des années 2000. Depuis longtemps, les Toulonnais me disaient « Monsieur le Maire, il faut rétablir des Halles traditionnelles »… Je les entendais, je les écoutais, je les comprenais, mais pour aller dans ce sens, il fallait redonner cette confiance indispensable en notre territoire, en notre ville, cette confiance essentielle pour les investisseurs privés. Aujourd’hui, cette confiance est rétablie. On croit de nouveau en Toulon. Les investisseurs, les professionnels savent que notre territoire est porteur d’avenir et nous proposent des partenariats constructifs et respectueux sur des projets ambitieux » (...).

Gilles CARVOYEUR

© TPM/Ville de Toulon

 

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures