Economie

Vendanges dans le Var

Eric Dusfourd : « Le millésime s'annonce prometteur » 

Pour le vignoble des Vins de Provence, 2020 est une année marquée par la précocité.

Avec dix jours d'avance en moyenne selon les parcelles, les vendanges dans le Var ont débuté dès le 15 août, notamment dans les secteurs de Pierrefeu-du-Var et de La Londe-les-Maures par rapport à 2019 tandis que les premiers coups de sécateur étaient donnés début septembre sur les secteurs les plus tardifs. Cette année, la vendange est saine puisqu'elle a échappé à la maladie, à la plus grande satisfaction des vignerons.

VINS TRES AROMATIQUES

« Cette précocité remarquable s’explique par un hiver doux, un printemps arrosé et un été certes chaud mais sans que les fortes températures ne freinent l’évolution des vignes. Du fait de conditions agronomiques favorables, l’état sanitaire du vignoble est très bon et les premières analyses indiquent un bel équilibre, laissant entrevoir de belles promesses qualitatives avec des vins très aromatiques et d'une belle fraîcheur », explique Eric Dusfourd, directeur de la Cave des Vignerons Londais.

La Cave couvre 200 hectares de vignes (Côtes de Provence et Côtes de Provence Appellation La Londe) et représente 50 coopérateurs pour une production annuelle de 7 500 hectolitres. La production est à 80% en Rosé de Provence avec des cuvées en bio et certaines en HVE (Haute Valeur Environnementale).

Le responsable londais ajoute : « Cependant, le millésime a aussi été marqué par un important coup de gel fin mars qui a touché de manière très hétérogène le vignoble, notamment le secteur des Borrels à Hyères et quelques parcelles à Bormes-les-Mimosas. L’épisode a un impact sur les volumes récoltés, et les quantités seront plutôt moyennes. En outre, l'une des conséquences de l'absence de la pluie est que les parcelles ont souffert de sécheresse. C'est pourquoi, on ne doit plus être étonné de voir qu'il y a de l'irrigation dans les vignes, notamment par le biais du Canal de Provence ».

DE BELLES MATURITES

Eric Dusfourd reprend : « Certes, 2020 ne sera pas une année comme les autres, compte-tenu du contexte sanitaire. Heureusement, pour les parcelles épargnées par le gel, les retours des cuves sont encourageants avec de belles maturités et acidités sur les premiers raisins récoltés. Le millésime s’annonce prometteur et les amateurs pourront le découvrir dans les trois couleurs (Rosé, blanc et rouge), à partir de Noël ».

Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR

Cave des Vignerons Londais

Boutique ouverte du lundi au samedi

De 8h 45 à 12h15 et de 15h à 18h

04 94 00 11 23

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures