Politique, Le Pradet

VŒUX 2017 - Le Pradet

Hervé Stassinos, maire : Le Pradet, 1ère commune SMART CITY du Var

Hervé Stassinos le révèle : « Mon ambition est de faire du Pradet, la première commune SMART CITY du Var. Je souhaite afficher une ambition qualitative pour renforcer l'attractivité de la ville ».
Il explique sa démarche : « Tout d'abord, avec le pôle culturel avec le regroupement au même endroit de la bibliothèque, de la ludothèque et de l'école de musique. Je veux faire du Pradet une ville pilote en termes de SMART CITY, avec la mise en place d'un éclairage intelligent, ce qui produira des économies d'énergie, avec des bornes de recharges pour les véhicules électriques, le déploiement de la fibre optique, une information par panneau électronique ultra haute-définition et la mise en service d'une application mobile ».
En préambule, le maire a rappelé les grandes lignes de son action : « Dans la première partie du mandat nous avons posé les fondations de notre action en remettant la commune sur les rails et en réorganisant les services municipaux (2014- 2015). Nous avons développé une vraie doctrine en mettant en place des outils pour améliorer le travail des fonctionnaires ou en mutualisant les fonctions support (RH et Finances) ».

RENFORCER L'EFFICACITE DE L'ACTION PUBLIQUE

Hervé Stassinos se félicite : « Cela a très bien fonctionné. Les agents ont accompagné le mouvement. Au Pradet, nous comptons 200 agents. 10% des fonctionnaires ont changé de poste car nous nous avons mis en place une mobilité au sein de la commune. 10% c'est énorme ! En 2016, nous avons continué à remettre la commune à niveau en achetant, par exemple, des véhicules. Certains approchaient les 30 ans ! ».
Le maire poursuit : « Nous avons également beaucoup investi dans l'informatisation de la commune pour obtenir plus d'efficacité de l'action publique. 
Par exemple, nous disposons maintenant d'un logiciel courrier. C'est une traçabilité qui permet de connaître le cheminement du courrier au sein de notre administration. Notre objectif, c'est zéro papier d'ici 2018 ! Dans le même état d'esprit, nous avons développé une application « Compte citoyen ». Ce projet permettra de relier tous les services aux administrés (état-civil, affaires scolaires, jeunesse, etc.). Avec ce portail, le citoyen pourra effectuer toutes ses démarches municipales en ligne, comme inscrire ses enfants à l'école, à la cantine, etc. Nous avons eu l'idée de le mettre en place dès 2015. Il sera opérationnel au 2ème trimestre 2017. Dans un second temps, nous avons doté nos agents de tablettes pour qu'ils puissent donner en temps réel le nombre d'enfants présents dans les écoles communales. Mon ambition est de faire de la ville du Pradet, la première collectivité connectée. Au-delà de la connexion virtuelle qui permet de faire ses démarches en ligne, nous allons mettre en place un guichet unique physique où les usagers pourront, en un seul lieu, effectuer leurs démarches administratives ».

POURSUITE D'UNE STRATEGIE DYNAMIQUE

Hervé Stassinos complète son propos : « Dans le même esprit, nous avons mené de nombreux travaux d'amélioration de la voirie. De nombreux travaux ont été effectué dans la commune, je pense notamment à l'embellissement dans les quartiers : Doc Coulet, Espérance, Pas des Gardéens, Sarments et rond-point des Gravettes. Sur 3 ans, nous allons investir 1,5 millions dans les quartiers en plus des trois projets pour les entrées de ville. Entrée Est, au niveau de la Bayette, de la Foux et pour régler les problèmes d'encombrements au niveau du rond-point du Casino.
Entrée Ouest, avec la création d’un rond-point du Pin de Galle.
Entrée Nord, au niveau de Leap où nous réglerons des problèmes de pluvial.

RENFORCER L'ATTRACTIVITE DE LA COMMUNE

Le premier magistrat ajoute : « Notre ambition est de renforcer l’attractivité de la commune. C'est pourquoi, la ville a adhéré à la Charte du Parc National de Port-Cros. Cette charte, c'est une chance, un vrai label pour la commune, notamment en termes d'image de marque. Autres dossiers importants : la révision du PLU et le débat sur le PADD. La première réunion est programmée le 30 janvier.
Et, puis, vous l'avez tous remarqué, la ville est plus propre. La propreté de la ville s'est grandement améliorée, les agents font un énorme travail en ce sens.
De l'avis de tous, une ville plus propre, c'est une ville plus agréable ».

GESTION DES DEPENSES EN BON PERE DE FAMILLE

Comme de nombreux élus, Hervé Stassinos ne peut que regretter la baisse des dotations de l’État. A ce propos, il explique : « Ces derniers mois, nous avons entendu un certain nombre d'annonces de la part du Gouvernement avec notamment la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) qui touche toutes les collectivités. Avant, le principe de l'Etat était : on vous transfère de nouvelles compétences et les recettes qui vont avec. Ce n'est plus le cas. A partir de 2014, nous avons eu beaucoup plus de charges et de moins en moins de recettes. En gros, il fallait faire beaucoup plus avec beaucoup moins ! Au niveau du Pradet, cela signifie une baisse de 2,4 millions d'euros depuis 2013. Comme on le constate, la baisse est drastique, énorme, violente et le pire sur une période très courte.
Malgré cela, nous avons géré la commune en bon père de famille. Nous avons pu le faire car nous somme une équipe à la tête du conseil municipal. Il nous a fallu retrousser nos manches. Et, nous sommes parvenus à baisser les dépenses. Cela s'est traduit par une absence d'augmentation des impôts en 2016 et ce sera encore le cas en 2017 et même au-delà en fonction de ce que décidera l’État et dans le même temps, le montant de la dette est en baisse ».

BAISSE DE LA DETTE MUNICIPALE

Le maire complète : « Au niveau de la dette, elle se montait en 2014 à 11,5 millions d'€ et elle sera de 8, 5 millions d'€ en 2017. Nous avons baissé le montant de la dette de façon considérable. En termes de dette par habitant, la moyenne nationale s'élève à 944 € et au Pradet le montant en 2017 sera de 769 € ! Nous avons réussi à baisser la dette sans augmenter les impôts. En 2017, nous allons continuer la même stratégie.

CONTINUER D'INVESTIR SUR LES 3 PROCHAINES ANNEES

Hervé Stassinos détaille les grands investissements des trois prochaines années : « Au niveau de notre action, la sécurité est devenue un sujet majeur depuis ce qui est arrivé à Nice. On sait maintenant que cela peut arriver n'importe où. En matière de sécurité, on ne pourra pas tout faire. Mais, on assistera les forces de l'ordre dans leur action. Notamment grâce à un système de vidéo protection.
En 2017, nous poserons les premières caméras et d'ici 2018, il y en aura 30 sur le territoire de la commune. Nous allons continuer d'investir et je tiens à remercier les collectivités partenaires : Si nous n’avions pas le Conseil Départemental ou TPM, certains projets ne pourraient pas voir le jour ».

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures