La Garde

Municipales à La Garde

Jean-Louis Masson, maire : « Que la victoire est belle quand la campagne est difficile » !

Réélu maire de La Garde lors du Conseil municipal du vendredi 3 juillet, Jean-Louis Masson détaille les grands axes de son programme et les priorités qu'il va mettre en œuvre.

Désormais, Jean-Louis Masson ne veut parler que de projets et d'investissements et laisser de côté les vaines polémiques et les querelles inutiles. Car, les élus ne vont pas manquer de travail dans les prochaines semaines.

MOMENT DE RASSEMBLEMENT

Certes, la campagne des élections municipales fut difficile. Mais, cet âpreté rend la victoire encore plus belle !

« Je reprends ma fonction de maire avec beaucoup de ferveur. Je ne renie pas mes trois années passées à l'Assemblée nationale. Elles m'ont appris beaucoup de choses car on apprend à tout âge. Elles m'ont permis de nouer des relations amicales avec de nombreuses personnalités nationales. Cela me sera utile dans l'exercice de mon mandat local. Après cet épisode, c'est désormais le moment du rassemblement et du travail pour l'avenir de la cité », explique le premier magistrat.

Il ajoute : « Le calendrier municipal a pris du retard à cause de la campagne électorale et de la pandémie qui a frappé sévèrement notre pays. On a six mois de travail à rattraper et c'est pourquoi je vais réunir 3 Conseils municipaux d'ici la fin du mois de juillet. Il faut remettre la ville en marche d'un point de vue politique et administratif ».

GRAND PLAISIR

A écouter Jean-Louis Masson, on sent que l'élu prend un grand plaisir à retrouver le fauteuil de maire qu'il avait dû quitter en 2017, lors de son élection à l'Assemblée nationale, pour cause de cumul de mandat.

« C'est vrai que je prends beaucoup de plaisir à retourner à mon ancienne fonction. Je peux compter sur une majorité municipale au deux tiers renouvelée, des jeunes élus qui auront à cœur d'imprimer leur marque, réunis par des valeurs communes que sont le respect, l'honneur et le travail. Il existe une vraie volonté de faire avancer les dossiers et cela est très encourageant pour le maire que je suis », commente l'élu.

Ainsi, les élus et le personnel municipal vont se mettre à jour du travail en retard pour préparer le plan pluriannuel d'investissements, colonne vertébrale de l'action de la mairie pour les six prochaines années. « Nous allons également lancer le projet de pôle culturel, à la place de la salle Gérard Philipe ainsi que des travaux dans l'école Séverine Mignoné qui en a bien besoin », conclut Jean-Louis Masson.

Enfin, la Ville tient à présenter ses excuses à la population car compte-tenu du contexte sanitaire actuel, la commune verra son calendrier d'animations annulé. Cette année, pas de feu d'artifice, pas de Médiévales, pas de concerts d'été sur la place de la République.

Gilles CARVOYEUR - Photo Grégory VUYLSTEKER

 

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures