Bormes

Bormes-les-Mimosas

La restauration scolaire dans les collèges, un engagement fort du Département !

La qualité des repas dans les collèges varois est une priorité pour le Département. Dans le Var 32 000 élèves sont demi-pensionnaires (3/4 des collégiens) pour 4 millions de repas servis par an.

Les jeunes varois sont l'un des publics privilégiés du Département et la restauration scolaire une priorité. Le Département se mobilise depuis plusieurs années pour offrir aux collégiens une restauration de qualité. Chaque jour plus de 32 000 élèves déjeunent dans leur collège. Sur les 71 collèges varois, 68 établissements élaborent eux-mêmes les repas.

CHARTE QUALITE

« Le Département et les collèges ont ainsi une double responsabilité. En effet, ils doivent garantir la sécurité sanitaire des aliments et offrir un cadre agréable aux collégiens lors de la pause méridienne. En effet, pour certains enfants le repas de midi est le seul repas équilibré de la journée. Le Département est très investi pour faire du déjeuner scolaire un moment convivial, un apprentissage nutritionnel et surtout un repas de qualité », insiste Marc Giraud, président du Département qui participe à la signature de la charte qualité le mardi 21 mai à 11 h au collège Frédéric Mistral, en présence de Valérie Rialland, conseillère départementale, présidente de la commission Collèges et Éducation, de Patricia Arnould, conseillère départementale, membre des commissions Valorisation et préservation du cadre de vie, Habitat et logement, Collèges et éducation, Solidarités et de François Arizzi, maire de Bormes-les-Mimosas, vice-président de Méditerranée Porte des Maures.

D'autres signatures sont à venir dans les collèges Geneviève-De-Gaulle à Carcès, La Guicharde à Sanary-sur-Mer, Marcel Rivière à Hyères, Maurice Ravel à Toulon.

RESTAURATION DE QUALITE ET CIRCUITS COURTS

Le président du Département ajoute : « Cette charte, composée avec les chefs de cuisine, les gestionnaires ainsi que les chefs d'établissement ambitionne de faire découvrir et faire apprécier aux jeunes élèves la grande richesse des terroirs varois. Avec des objectifs simples, elle clarifie la qualité attendue dans les cantines des collèges, fixant le cadre pour proposer une restauration de qualité aux scolaires. Aussi, nous visons à l'équilibre nutritionnel, à favoriser les circuits courts et l'éducation au goût qui sont une priorité. Les valeurs d'innovation, de solidarité, de respect de la santé, de justice sociale, et de respect de l'environnement sont ainsi actées dans ce document commun ».

Le document inclut également la formation des agents aux bonnes pratiques de l'hygiène, au management et à la cuisine notamment. Pour fournir au quotidien une restauration de qualité, le Département développe un véritable partenariat avec les producteurs locaux avec lesquels les circuits courts, c'est à dire avec peu ou pas d'intermédiaires. Cuisiner des produits frais, de saison, issus de l'agriculture biologique et cultivés sur le territoire, tels sont les engagements des chefs de cuisine des collèges. Ainsi, au collège Frédéric-Mistral, le chef Patrick Léonard confectionne chaque jour, avec son équipe, plus de 300 repas de qualité à partir de produits frais en respectant l'équilibre alimentaire et les normes d'hygiène.

LA RESTAURATION SCOLAIRE DANS LE VAR

- Près d'1M d'€ consacré par le Département chaque année pour les équipements des cuisines et le remplacement des matériels de restauration.
- Près de 4 millions de repas servis par an.
- 95% des collèges varois ont leur propre cuisine ainsi qu'un personnel dédié.
- 333 élèves (sur un effectif total de 427) sont demi-pensionnaires au collège Frédéric Mistral.
- 63% de demi-pensionnaires sont en milieu urbain, centre-ville.
- 3€ le prix d'un repas scolaire payé par les familles et un coût
de revient pour le Département de 7€, soit 4€ pris en charge par la collectivité.

 

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures