Actualités, Economie

Bus des métiers de la peinture

Et, si vous deveniez peintre en bâtiment ?


Le bus des métiers de la peinture est parti à la rencontre des élèves des collèges d’Aups, Fréjus et Solliès-Pont. Il fait également halte au CFA des métiers du bâtiment de La Farlède.

En tournée dans toute la France, le bus a pour objectif de faire découvrir tous les métiers de la peinture et les formations pour y accéder. « Créée en 2005 par la filière « Peinture Bâtiment », l’association Actions 3PF réunit les organisations professionnelles et les établissements de formation, en vue de faire connaître, valoriser et promouvoir au niveau national les métiers de peinture et finition bâtiment auprès du grand public, et plus spécialement auprès des collégiens et lycéens (des classes de6ème à la terminale), de leurs parents, des professeurs de collège et des conseillers d’orientation », explique Henri Jardin.

Quelles sont les aptitudes pour devenir peintre professionnel ? Quelles formations suivre si l’on veut devenir peintre, coloriste, conseiller show-room... ? Quelles écoles choisir ? À chaque question, un professionnel a la réponse ! De la technique d’application à la découverte des couleurs et des matières, les professionnels ont révélé leurs talents et initié les audacieux à leurs astuces.

La peinture recrute !

Car, on ne le sait pas assez : la peinture recrute ! « Le bus des métiers de la peinture mène une véritable campagne de sensibilisation pour informer sur le besoin important en recrutement de jeunes qualifiés dans les différents métiers de la filière peinture. En sillonnant les routes de France à la rencontre des jeunes, le bus permet d’informer les collégiens et les lycéens en formation initiale sur l’univers de la peinture, dans le cadre de leur Parcours Avenir. Il permet aussi d’échanger avec les parents et les professeurs de collège autour des métiers », explique Jean-Marie Raballand.

Démonstrations, films, animations : la peinture se met en fête pour célébrer ses métiers, créer l’événement, faire découvrir les talents de ses professionnels et susciter des vocations !

Des conseils de professionnels

Ainsi, l'entreprise TOUPRET a présenté les enduits mécanisables, qui se révèlent d'une haute technologie. « Désormais, on peint l'enduit puis on le lisse. C'est l'application qui change et qui améliore le rendement. Avec un enduit classique, vous couvrez 10 m2 par heure. Avec l'enduit peint, c'est le double. Et avec une machine à enduire, c'est 5 fois plus ! Et, le tout sans se salir », décrypte un professionnel.

Gilles Carvoyeur

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures