Environnement

CRTE à Brignoles

Un contrat pour accélérer la transition énergétique

Le 6 mai, Évence Richard, préfet du Var et de Didier Brémond, président de l'Agglomération Provence Verte, ont signé un Contrat de Relance et de Transition Ecologique (CRTE).

Afin d'accélérer la relance et accompagner les transitions écologique, démographique, numérique, économique dans les territoires, l'État propose aux collectivités territoriales un nouveau type de contrat. Il s'agit du contrat de relance et de transition écologique.

« Le CRTE, a pour objectif de simplifier le paysage contractuel en formalisant un document unique, global, pluriannuel et intégrateur adapté aux spécificités et enjeux de chaque territoire. Il illustre la généralisation d'un nouveau mode de collaboration entre l'État et les collectivités territoriales. Il intègre les dispositifs d'accompagnement de l'État à destination des collectivités territoriales, considérablement renforcés par les crédits du plan de relance lors des deux premières années », explique Évence Richard.

COHESION TERRITORIALE
Le représentant de l'Etat ajoute : « Le CRTE, signé pour six ans, est la traduction de l'ambition d'un projet de territoire : la transition écologique et la cohésion territoriale sont la colonne vertébrale de ce contrat avec une approche transversale de l'ensemble des politiques publiques relevant des compétences de l'Agglomération ».
Pour Didier Brémond, le CRTE fixe les orientations stratégiques du territoire : « Cela se concrétise par des engagements pour une qualité de vie au quotidien où se retrouvent les politiques volontaristes favorisant la cohésion sociale, l'éducation et la culture. Cela permettra également un aménagement du territoire équilibré, attractif et créatif où seront développées toutes les politiques publiques en faveur de l'attractivité, du développement et du rayonnement du territoire ».

En effet, la Provence Verte est un territoire de référence innovant en matière environnementale où sont déclinées toutes les actions en faveur de la préservation des milieux naturels et de la transition écologique.

Le maire de Brignoles conclut : « Le CRTE identifie les actions pertinentes sur le territoire de l'Agglomération Provence Verte. Il est évolutif et des projets pourront être proposés à l'intégration ultérieurement à la signature, en fonction de leur compatibilité avec les objectifs du contrat, de leur faisabilité, de leur dimension collective et/ou de leur dimension environnementale.
La concrétisation des projets contribuera à faire de l'Agglomération un territoire attractif, dynamique et résilient, contribuant au développement équilibré du Département du Var et de la Région Sud ».

Ainsi, l'Agglomération Provence Verte et ses 28 communes-membres auront la capacité à anticiper, à réagir et à s'adapter pour se développer durablement.

Photo PRESSE AGENCE.

Imprimer