Politique

Départ préfectoral

Le Var perd un grand serviteur de la République

 


Avec le départ de Pierre Soubelet, le Var perd un très grand serviteur. Nommé à Nanterre, le Préfet du Var va beaucoup manquer aux élus et aux chfs d'entreprises varois.
Ce n'est pas sans une pointe d'émotion que Pierre Soubelet, préfet du Var, nommé Préfet des Hauts-de-Seine par décret du Président de la République, a accueilli ses invités, ce vendredi 2 septembre, dans le salon d'honneur de la Préfecture.
Il faut dire que les principaux élus et acteurs économiques et sociaux du département étaient présents pour cette cérémonie qui fut surtout conviviale et joyeuse avant d'être solennelle !
Avant de quitter le Var, Pierre Soubelet a confié : « qu'il était content de sa nomination à Nanterre » (mais comment pouvait-il dire autre chose ?), avant d'ajouter : « Je suis très triste de vous quitter car j'ai passé des moments extraordinaires dans ce beau département du Var » !

RELATIONS DE CONFIANCE

Puis, il s'est lancé dans une longue liste de remerciements amicaux, démontrant ainsi qu'avant de quitter des collaborateurs, Pierre Soubelet quittait des amis sincères. Ainsi, il a remercié le Préfet de Région, un ami de 30 ans, « qu'il connaît depuis 34 ans » ! « Avec toi, j'ai entretenu des relations de confiance, des relations cordiales, comme tu me l'as démontré dès le premier jour en sachant rendre facile des dossiers parfois complexes que nous devions gérer ensemble. J'ai apprécié ton esprit de bienveillance et d'écoute ».
Il a repris en remerciant le Préfet Maritime et les Amiraux présents ainsi que le Général Galtier, commandant la région de Gendarmerie. « Avec vous tous, j'ai entretenu des relations excellentes, car il était indispensable de bien s'entendre entre nous ». S'adressant au Général Galtier, il a ajouté : « J'ai apprécié le regard que vous portiez sur le Var en terme de sécurité publique, votre efficacité. Vous savez que cette arme ne m'est pas indifférente car il y a plusieurs gendarmes dans la famille Soubelet » !

EXCELLENT SOUVENIR DU VAR

Pierre Soubelet, qui gardera un excellent souvenir de son passage de 22 mois en terre varoise, s'est également félicité des très bonnes relations qu'il a entretenu avec la Marine Nationale.
« Entre la Marine et le Préfet du Var, il est important que l'on s'entende bien. Savez-vous que c'est grâce à notre action que nous avons pu enfin délimiter les eaux militaires et civiles de la Rade de Toulon » ?
« Ainsi, quand vous boirez la tasse, vous saurez si vous buvez de l'eau militaire ou de l'eau civile », a-t-il lancé avec cet humour qui l'a accompagné tout au long de ses 22 mois de fonction.
Autres remerciements appuyés, ceux aux élus des communes varoises. « Je retiendrai l'accueil que vous m'avez réservé. J'ai souhaité me déplacer dans tout le Var car ce département est tellement beau qu'on ne peut pas résister à ces déplacements et j'ai aimé aller au contact des élus. Je les remercie pour leur accueil ce qui m'a permis, très souvent, d'animer des réunions très sympathiques, me permettant d'allier le travail avec les agapes » !

LE LOGEMENT SOCIAL PRIS EN COMPTE

A ce titre, il a remercié les maires pour la gestion de l'Etat d'urgence, « des mesures un peu contraignantes induites par une situation nouvelle qui risque de durer. Cela m'a permis de maintenir la plupart des manifestations estivales, la plupart des festivals ayant pu se dérouler ».
Il a ajouté en direction des élus locaux : « Sur un sujet que vous adorez, en l'occurrence le logement social, je sais qu'il s'agit d'un dossier difficile. Mais, nous avons pu travailler dans un bon climat de confiance. Nous avons assisté à une révolution culturelle. Mais, sachez que les problématiques particulières au Var ont été prises en compte par le gouvernement et que nous resterons à l'écoute des maires sur ce sujet »
Durant deux ans, le préfet du Var a entretenu des relations quasi quotidiennes avec le maire de Toulon. « J'ai constaté qu'il y avait beaucoup de projets qui vont changer le visage de Toulon comme le projet Chalucet. J'ai apprécié notre collaboration, simple mais souvent joyeuse ».
Même niveau de cordialité avec le président Marc Giraud, d'autant que « l’État compte beaucoup de compétences conjointes avec le Département. Je peux témoigner de l'excellence de nos relations ».
Dans le même registre, il a souligné le travail réalisé avec Jean-Pierre Véran, le président des maires du Var, « un homme important et qui sait incarner la diversité des élus varois, sachant être également un élément de modération ».
D'ailleurs, il garde un très bon souvenir de son passage à Cotignac.

DES POLICIERS ET DES GENDARMES DEVOUES

Enfin, le préfet a salué le travail des policiers et des gendarmes, représenté par Henri Castets, le DDSP, et le Colonel Christophe Herrmann, patron des gendarmes du Var.
« Le Var compte des policiers et des gendarmes dévoués et disponibles, qui avec les pompiers, sont des hommes remarquables qui ne comptent pas leur temps. Certes, rien n'est jamais parfait mais chacun à son niveau a su répondre aux besoins de sécurité du département. A Nanterre, je ne travaillerai qu'avec des policiers (le département est entièrement en zone police), mais cela ne m'empêche pas de penser que le Colonel Herrmann est un homme efficace ».
Enfin, le Préfet a annoncé qu'il allait désormais soutenir le Racing 92 (et donc plus le RCT). Mais pour ce bayonnais, né en terre de rugby, il lui sera impossible d'oublier Mayol, le pilou-pilou et tous les matchs du RCT qu'il a suivis à Mayol « Merci, au RCT de m'avoir permis de vivre ces moments là », a t-il conclu, avec une pointe d'émotion dans la voix.

Propos recueillis par Gilles Carvoyeur

 

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures