Actualités, Politique

Élections européennes

Jean-Louis Masson : « Laurent Wauquiez défend une Europe plus humaine »


Président de la fédération du Var des LR et parlementaire, Jean-Louis Masson confirme la volonté de Laurent Wauquiez, président des LR, de réveiller la France, « anesthésiée par la politique d'Emmanuel Macron ». Laurent Wauquiez était en visite dans le Var, le 7 février dernier, pour défendre sa vision de l'Europe.


Avec au programme un grand meeting à La Garde devant plus de 700 personnes, membres et sympathisants des LR. D'ailleurs, Laurent Wauquiez illustre la volonté des LR de repartir de la base, c'est à dire des territoires pour reconquérir les suffrages des électeurs. Ainsi, le président des LR a entamé un tour de France et ne pouvait manquer de venir dans le Var, troisième fédération des LR en termes d'adhérents (3 000).


UNE PLACE POUR LA DROITE REPUBLICAINE


La venue de Laurent Wauquiez a permis de clarifier la position du parti par rapport aux élections européennes.
Jean-Louis Masson, député du Var, explique : « En ce qui concerne l'Europe, LR est pour une Europe des nations contrairement à Emmanuel Macron qui prône une Europe plus transnationale. Il a expliqué le choix de la tête de liste. Bellamy, c'est une tête bien faite, forte avec une puissance de réflexion qui adhère aux valeurs des LR. Notre liste, c'est une alternative au libéralisme et aux extrêmes.


Emmanuel Macron veut réduire le débat entre les progressistes et les antitout ! A nos yeux, il existe un espace politique entre ces deux alternatives. C'est celui d'une droite républicaine.


Les LR défendent une Europe des nations, mais pas une Europe diluée dans le mondialisme. Laurent Wauquiez considère que le projet européen d'Emmanuel Macron n'est pas une bonne idée. Car, l'Europe que Macron défend, c'est l'Europe des technocrates et des normes.

Tandis que l'Europe peut être performante quand elle monte des projets véritablement européens tels qu'AIRBUS ou ERASMUS pour les étudiants. Laurent Wauquiez propose même que l'Europe s'engage sur des combats de société comme la lutte contre le cancer ou les maladies orphelines. C'est à dire avec des projets humains.

Notre idée, c'est de défendre une Europe des nations, une Europe plus humaine ».


DERIVE TECHNOCRATIQUE


Le parlementaire varois ajoute : « Aujourd'hui, on subit une dérive technocratique qui éloigne les Français de l'idéal européen. Pour nos concitoyens, l'Europe, c'est plus de règles, plus de normes, plus de contraintes et qui sont parfois accentuées par la France qui sur-transpose les directives européennes !


Il faut revenir à l'esprit initial de l'Europe, celle défendue par De Gaulle et Adenauer.
En termes d'immigration, Laurent Wauquiez souhaite que l'on renforce les contrôles aux frontières extérieures et que l'Europe ne soit plus une passoire permanente.


La France n'a plus la capacité d'absorber plus de migrants et, avant même de les accueillir, on doit réfléchir aux possibilités de les intégrer. A ce sujet, Laurent Wauquiez rappelle que c'est aux migrants de s'adapter aux lois de la République et non pas à la République de s'adapter aux coutumes des migrants.


Sur le plan économique, Laurent Wauquiez veut qu'on instaure la préférence européenne, c'est à dire une préférence aux entreprises de l'Union, qu'il s'agit des entreprises industrielles, commerciales ou agricoles. En effet, au nom de quelle règle les entreprises françaises et européennes ne peuvent s'introduire sur les marchés chinois et américains tandis qu'en même temps, les entreprises de ces deux pays envahissent nos marchés, sans contraintes. Ce n'est pas une Europe de l'équilibre.

Il faut que les normes qui s'imposent aux entreprises françaises et européennes s'appliquent également aux entreprises chinoises et américaines. Car, outre la concurrence déloyale qui s'instaure, la mise en place des normes a un coût pour les entreprises françaises.


Laurent Wauquiez défend l'idée d'une protection de l'Europe pour la placer dans le même état de concurrence. L'Europe doit être respectée dans le monde avec des règles claires, qu'il s'agit d'économie ou d'immigration ».


LA FRANCE EST ANESTHESIEE


Selon le président des LR du Var : « La France est anesthésiée par le Grand Débat qui est une campagne électorale qui ne dit pas son nom ! Ce sont les préfets qui invitent les maires et les questions sont fléchées ! Mais, cela, personne ne le dénonce !


Lors de son meeting, Laurent Wauquiez a parlé des valeurs de la droite. Le parti n'est pas fracturé comme certains médias se plaisent à le dire. Laurent Wauquiez a eu le courage de se présenter à la présidence des LR. La base militante est légitimiste et légaliste. Le parti est désormais restructuré ».


Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures