En partenariat avec LA CMA

Vincent Clerc, joueur du RCT, « Artisan d'un jour »

Mi-mars, Vincent Clerc, joueur du Rugby Club Toulonnais s'est mis dans la peau d’un artisan le temps d’une matinée, dans l’entreprise artisanale Gekko Gourmet, dirigée par Laurent Petiot et Patrick Padel à Six-Fours.


En fil rouge de la Semaine Nationale de l’Artisanat, la Chambre de métiers de région organisait cette opération « Artisan d’un jour » sur plusieurs territoires. « Le concept est simple : une personnalité publique locale est invitée à vivre la vie d’un artisan afin de découvrir son métier, partager son expérience, et être initiée à son savoir-faire », expliquait Robert Eyraud, représentant Roland Rolfo, Président de la Délégation Var de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de PACA. Il ajoutait : « Cette opération a permis de promouvoir le secteur auprès du grand public et de favoriser les échanges sur des questions de fond avec le personnel politique qui a vocation à légiférer en direction de l’artisanat ».
Vincent Clerc a donc découvert l’environnement et les problématiques rencontrées par les dirigeants de l’entreprise.

Celui qui joue avec le RCT pour la saison 2016 - 2017 a livré ses premières impressions : « Acheteur et consommateur, j'ai appris les coulisses d'une PME, l'implication et le savoir-faire des artisans pour garantir un produit abouti. La qualité et l'origine des produits labellisés français sont, pour moi, les garants d'un succès à partager ».
Laurent Petiot, chef d'entreprise, gérant de Gekko Gourmet a expliqué : « Pour le lancement de notre nouvelle saucisse cocktail, nous avons fait appel à la Chambre des Métiers, pour la création du packaging, sa mise en valeur et sa distribution. Originaires de la Haute-Loire et spécialistes en salaisons et en restauration, nous avons créé notre PME en 2008, et une première boutique de traiteur en charcuterie qui se singularisait autour de la convivialité. Nous en avons ouvert 4, au rythme d'une tous les 2 ans. Nous visons un développement de boutiques franchisées, en privilégiant un choix de matières premières qui favorisent l'aspect gustatif et en utilisant des viandes 100 % françaises et zéro additif, remplacé par des plantes aromatiques ».

Enfin, Robert Eyraud concluait : « Je suis moi-même artisan boucher et donc très sensible à la fabrication de saucisses avec des matières premières sélectionnées. C'est une démarche encore très rare. Ici se combinent artisanat et production industrielle. Cette manifestation est une promotion pour l'artisanat mais aussi pour l'apprentissage. Gekko emploie des apprentis que cette entreprise qualifie au contact du savoir-faire de l'artisan ».

André Goffin

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures