• Accueil
  • Toute l'Info
  • Hubert Falco : L'îlot Montéty, un projet en totale cohérence avec Chalucet

Actualités, Toulon

Hubert Falco : L'îlot Montéty, un projet en totale cohérence avec Chalucet

Fin janvier, à l'Hôtel de la Métropole, Hubert Falco, président de TPM et Renaud Muselier, président de la Région, ont présenté le projet de l’Institut de Formation des Professions de Santé qui va s’installer dans l’îlot Montety à Toulon.

Cette future école des métiers paramédicaux sera implantée à proximité des grands hôpitaux publics civils et militaires de Sainte-Anne et de Sainte-Musse (+ 1 000 lits, 800 médecins et 4 000 personnels) et de leurs plateaux techniques de grandes qualités.

Aujourd'hui, l’Institut de Formation Public Varois des Professions de Santé est composé de 5 sites sur le bassin de l’ouest varois, à La Garde et irradie dans tout le Var avec des formations à Brignoles, Draguignan et Saint-Raphaël, au plus près des bassins d’emploi.

Cette implantation en centre-ville de Toulon répond à un double objectif : installer le pôle public de formation aux métiers de la santé au plus près des hôpitaux et regrouper en un seul et même lieu la plus grande diversité des filières en plein cœur de la 14ème Métropole de France.


QUARTIER EMBLEMATIQUE DE TOULON


Avec un brin de nostalgie, Hubert Falco, président de Toulon Provence Méditerranée, maire de Toulon, a rappelé ses souvenirs d'enfance : « Quartier emblématique de Toulon, la cité Montéty représente beaucoup pour moi puisque j’ai vécu chez ma tante, au numéro 7 de la cité, de 1962 à 1964, alors que j’étais élève au Lycée Tessé.

Cette cité ouvrière abritait alors des familles de cheminots.
C’est Paulin de Montéty, Ingénieur du Génie Maritime, qui fut à l’origine de la création de cette cité ouvrière dans un XIXème siècle marqué par l’industrialisation. Paulin de Montéty, qui faisait partie des conférences de Saint Vincent de Paul, commença par fonder un patronage pour accueillir les enfants d’ouvriers italiens employés à Toulon et entassés dans la vieille ville.

Les enfants y étaient nourris, vêtus, recevaient soutien scolaire et instruction religieuse, et apprenaient un métier. C’est autour de ce patronage, puis d’une nouvelle église, inaugurée en 1864, que débuta la construction d’un ensemble de logements sociaux pour les familles d’ouvriers. Il s’agissait de donner des conditions de vie et d’éducation dignes aux ouvriers de l’époque. L’église, qui était à l’origine une chapelle, fut érigée en 1960 en église paroissiale sous le nom de Saint Vincent de Paul ».


UNE ATTENTE DE 18 ANS

Puis, il a ajouté : « J’ai souhaité préserver cette église, à laquelle les habitants de tout le quartier sont très attachés, et je m’en étais ouvert à Monseigneur l’Évêque. Lorsqu’on s’occupe de l’intérêt public et de la vie des gens, on se doit de ne pas avoir qu’une pure logique comptable.
L’humain doit être privilégié.
À partir de 1990, l’état de la Cité Montéty s’était fortement dégradé avec le temps. À notre arrivée en 2001, il restait dans la Cité Montéty une vingtaine de familles.
Nous n’avons pas voulu les brusquer par une démarche autoritaire, et nous avons attendu 18 ans avant d’engager une procédure d’utilité publique.

Je voulais respecter cette histoire.
Aujourd’hui Montéty est vide. La ville en est devenue entièrement propriétaire. En matière publique, il faut du temps long, il faut savoir attendre l’opportunité. Il faut savoir attendre le rétablissement de la confiance, gage de crédibilité qui ouvre à de nouvelles opportunités.


Avec la création de cet Institut de Formation des Professions de Santé, et grâce à la Région, nous installons des centaines de jeunes sur ce site. Nous ne dénaturons pas l’esprit d’humanisme de ceux qui avaient construit cette cité. Car en offrant une formation, un métier noble à notre jeunesse, nous sommes totalement dans cet esprit de solidarité et de développement qui était celui du fondateur de la Cité Montéty ».


Optimiste, le maire de Toulon a conclu : « Cette renaissance du quartier de Montéty, accompagnée par la construction du Pont des Arts, va permettre de créer un lien nouveau entre le Quartier des Lices et celui de la Gare. Cette mise en cohérence des quartiers de Montéty, Sainte-Anne et Claret est le gage d’une meilleure qualité de vie pour tous. Elle rapproche les quartiers et va permettre de rendre la ville plus accessible, plus apaisée, plus praticable. Ce nouveau projet est totalement cohérent avec le projet Chalucet que nous inaugurons dans le dernier trimestre de l’année 2019 ».


28 MILLIONS D'€ D'INVESTISSEMENT


De son côté, Renaud Muselier apportait quelques précisions sur l'engagement de la Région : « Il s’agit ici de 28 millions d’€ d’investissement, engagés pour l’avenir de nos professionnels de santé. Et, c’est sur la base d’un accord politique, dans le cadre d’un accord technique de haut niveau, que nous y parvenons.

Je veux rappeler tout notre engagement au service des formations paramédicales, une compétence forte de la Région issue de la loi de 2004 : 17 000 étudiants sur l’ensemble du territoire régional, 80 sites de formation, 75 millions d’€ de budget annuel au service de la formation, 25 millions d’€ d’aides individuelles complémentaires pour les étudiants.


Cet engagement n’est pas dû au hasard. Ce secteur représente le premier employeur de la région, avec 280 000 personnes, soit 15 % de la population active, c’est le secteur avec le plus faible taux de demandeurs d’emplois, c’est aussi un secteur où tous les niveaux de qualification sont représentés (…). De manière générale, nous avons engagé un effort généralisé en faveur de l’insertion professionnelle et de la qualité de la formation : les résultats sont incontestables. En 2015, seules 48 % des personnes dont la Région finançait la formation revenaient à l’emploi 6 mois après. Nous avons posé, pendant la campagne des régionales, l’objectif de 70 %. En 2018, nous enregistrons déjà un taux record de 69 % !


Les formations paramédicales sont au cœur de ce succès avec 91 % d’insertion professionnelle pour les infirmiers, 90 % pour les aides-soignants, 79 % pour les auxiliaires de puériculture, 86 % pour les psychomotriciens, 96 % pour les ergothérapeutes. On voit bien à quel point, dans une région comme la nôtre, l’impact du secteur de la santé sur l’emploi et sur l’activité pèse lourd ».


Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR
Lors de cette présentation, nous avons également noté la présence de Philippe Vitel, vice-président de la Région et François de Canson, président de Méditerranée Porte des Maures et maire de La Londe-les-Maures.


1 200 ETUDIANTS ATTENDUS EN 2020


Le site de Montéty accueillera environ 1 200 étudiants et élèves soit :
• 2 promotions de formations d’infirmiers (IDE), soit 570 infirmiers
• 1 promotion d’aides-soignants (AS), soit 170 aides-soignants
• 1 promotion d’auxiliaires de puériculture (AP), soit 100 auxiliaires
• 2 promotions de psychomotriciens, soit 120 psychomotriciens
• 2 promotions d’ergothérapeutes, soit 90 ergothérapeutes
• et 150 élèves de formation continue pour les professionnels de la santé et des préparations aux concours d’entrée préparatoire.
L’IFPVPS emploie 115 personnes assurant la gestion administrative et logistique, la formation des étudiants, l’entretien et la maintenance des équipements dont 87 agents sur le bassin de l’ouest varois.


La Région Sud est la tutelle financière de l’IFPVPS. Sa dotation annuelle de fonctionnement, de près de 800 000 €, est la principale source de financement de l’Institut.
Le projet global évalué à 28 millions d’€ est sous maîtrise d’ouvrage TPM, avec une convention de mandat de maîtrise d’ouvrage sous forme d’appels d’offres, pour désigner le
mandataire de l’opération.
Apport initial de 10 millions d’€ financés par :
La Région Sud : 7,5 millions d’€
L’IFPVPS (fonds de concours) : 2,5 millions d’€
La Ville de Toulon : mise à disposition du terrain à TPM
Financement complémentaire de 18 millions d’€, porté par la Métropole TPM, qui touchera un loyer annuel de 749 000 €, correspondant à l’annuité d’emprunt.
• Superficie (surface plancher) : 8000 m2
• Maîtrise d’ouvrage : Métropole Toulon Provence Méditerranée


CALENDRIER


Premier trimestre 2019 : Lancement de la consultation pour le mandat de la maîtrise d'ouvrage
Juin 2019 : Choix du prestataire
Deuxième semestre 2020 : Démarrage prévisionnel des travaux
Rentrée septembre 2022 : Ouverture prévisionnelle de l’IFPVPS

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures