Hyères

Hyères

Une seconde jeunesse pour le quartier Godillot.

Cela faisait des années que la rue Victor Hugo avait besoin d'une modernisation ! L'équipe de Jean-Pierre Giran l'a fait !

Cabossée, couches successives de bitume ajoutées à la hâte au gré des nids de poule, la rue Victor Hugo n'était plus praticable. De plus, les anciennes écuries de Godillot ayant été rénovées et transformées en résidence de luxe, cela faisait tâche !

UN JOYAU

Près de trois millions d'€ ont été nécessaires pour la réfection de ce quartier dont le maire rappelle les étapes : « Depuis 4 ans, nous avons apporté une attention très particulière à ce quartier. On a commencé par l'avenue Godillot, où l'on a enfoui les réseaux, refait les trottoirs ainsi que la chaussée, aménagé un quai bus ; puis la rue Jean Natte, juste à côté, qui a subi le même traitement et la rue Gallieni. L'avenue Victoria a été refaite et le kiosque reposé à l'identique sur la place Gabriel Péri. Je salue l'action d'ENEDIS, avec qui des accords sont réalisés afin que nos travaux coïncident avec les leurs ».
Le maire a loué les échanges constructifs entre la municipalité et le Comité d'Intérêt Local dans ses actions de vitalisation.

LE QUARTIER D'UNE VIE

Alain Durand, président honoraire du CIL Godillot, probablement, le plus ancien dans ce quartier le connaissant depuis 74 ans, s'est dit « marqué par ce quartier et la rue Victor Hugo ».

Il poursuit : « Mes arrières grands-parents vivaient dans l'ancienne écurie, surnommée le manège, et mon père ainsi que mon grand-père y ont passé une grande partie de leur vie. Ils essayaient de maintenir une activité industrielle à Hyères, mon grand-père ayant acquis un sens de l'entreprise dès 1918. La crise de 1929 a auguré une période difficile qui a été dépassée grâce au rachat du manège par plusieurs promoteurs ».
Pour lui, « s'il manquait quelque chose à cet espace, c'était sa vieille rue fatiguée avec des trottoirs délabrés, une chaussée qui s'était creusée et qui, je l'ai connu, faisait l'objet de plaintes récurrentes, de la part de mes grands-parents surtout ! Il y avait grand besoin de la moderniser et malheureusement, Monsieur le maire, vos prédécesseurs n'ont pas répondu à nos appels. Avec les riverains, nous avons beaucoup de reconnaissance envers vous ».
Jean-Pierre Giran a insisté sur l'aspect agréable des rues de Godillot : « Je suis heureux d'être présent ici aussi pour profiter de cet espace merveilleux qui fait partie du patrimoine hyérois, c'est un enchantement » !
C'est avec un grand engouement que les riverains ont accueilli leur nouvelle rue, toute neuve.

Julien AZOULAI - Photos Pascal AZOULAI

 

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures