La Garde

Jean-Claude Charlois : « Un engagement récompensé »

Le label Ville nature 2 libellules a été décerné pour la seconde fois à la Ville de La Garde.

Une récompense qui salue l’engagement de la commune en matière d’environnement et de préservation de la biodiversité.
Avec comme thème central la préservation de la biodiversité, un jury composé d’acteurs institutionnels et environnementaux a récompensé les collectivités engagées de façon positive pour la biodiversité dans les documents de planification, les projets d'aménagement ou de rénovation, ainsi que dans la gestion des espaces verts et des espaces naturels.

 

RECONNAISANCE DE LA DEMARCHE MUNICIPALE


« La confirmation de cette labellisation Ville nature 2 libellules est une reconnaissance des démarches conduites au quotidien par la commune, ainsi qu’un encouragement à renforcer et à développer ses actions en faveur de la biodiversité et du développement durable, parmi lesquelles l'installation de nids d’hirondelles sur l’église et sur la salle Mussou, de cabanons pour les chouettes et les chauves-souris, de ruchers sur des parcelles communales (zone du Plan et forêt du Thouars) », se réjouit Jean-Claude Charlois, maire de La Garde. Cette action concerne aussi l'organisation d’une « Semaine des abeilles » en octobre, avec un concours photo « Abeilles et papillons ».

Hélène Bill, cheville ouvrière de cette politique municipale engagée, ajoute : « Nos actions se traduisent aussi par la mise en place d’un refuge LPO pour la protection des espèces au centre de loisirs Henri Wallon et le suivi par la LPO, dont le siège est à La Garde, des installations de protection des espèces telles le faucon Pèlerin et Monticole bleu, la Pipistrelle commune, le Molosse de Cestoni et l'Oreillard ».

 

PROTECTION ET PRESERVATION DES ESPECES

 

L'élue municipale poursuit : « En outre, la ville agit en matière de protection et préservation des espèces puisque des espèces endémiques ont été replantées dans la forêt du Thouars. Nous avons également deux espèces végétales protégées (niveau 7 national) et 89 espèces d'oiseaux de retour dans l’Espace Nature départemental du Plan ».

D'autres actions sont menées tout au long de l'année comme la plantation de plants sélectionnés par le Conservatoire du Parc National de Port-Cros, la réalisation de zones de vergers conservatoires partagés sur la commune, avec un projet de déploiement d'un réseau de vergers dans un objectif de conservation et de valorisation. Ainsi, cinq sites ont été priorisés par la Commission Environnement de la Ville de La Garde (Parc des Savels, Centre de loisirs Henri Wallon, forêt du Thouars, terrain du "petit pont" et forage de Fontqueballe) et la mise en place d’une grainothèque à la médiathèque. Enfin, la ville a acté l'arrêt de l’utilisation de produits phytosanitaires pour l’entretien des parcs et jardins. La ville a signé le Contrat de Baie, adhéré à la charte du Parc National de Port-Cros et adopté une Zone Agricole Protégée.

 

 

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures