La Crau

Ville de la crau

Laurent Falaize : « Contribuer au développement harmonieux des entreprises »

Laurent Falaize, président de la zone d'activités de La Crau Pole, revient sur l'obtention de la certification 14001 pour la zone d'activités, agrément obtenu grâce à l'accompagnement de la CCI du Var.

Cette certification, obtenue le 17 décembre 2018, est l'aboutissement de trois années de travail dans le cadre du programme d'accompagnement D2 PARC, porté par la CCI du Var et dont l'objectif est de soutenir les parcs d'activités varois sur la voie de l'excellence environnementale et économique. C'est une véritable démarche partenariale qui a été menée entre la CCI du Var et la zone d'activités. En effet, ce programme s'inscrit dans une logique collaborative avec l'ensemble des acteurs du territoire concernés et, ici, la commune de La Crau. A terme, il vise à pérenniser toutes les activités générées autour du développement durable.

TROIS ANS DE TRAVAIL

Pour Laurent Falaize : « Toutes les actions de la Crau Pole visent à contribuer au développement harmonieux de toutes les entreprises du territoire, tout en préservant la qualité de vie des salariés. Pour obtenir cette certification, La Crau Pole a travaillé plus de trois ans au plus près des entreprises de son territoire, sur de nombreux sujets du quotidien et concrets tels que la gestion et l'entretien des espaces verts, la signalétique, l'éclairage, la fibre optique, le transport et l'accessibilité, la sécurité, l'eau, l'assainissement, la gestion des risques ICPE et inondation, la gestion des déchets, la voirie ».

Avec des faits concrets comme l'installation d'une boîte aux lettres à l'Estagnol, la fourniture de conteneurs de déchets, l'organisation de la journée INDUS'TRIONS, l'association a joué son rôle de catalyseur, de facilitateur, et d'alerte auprès des acteurs décisionnaires tout en sensibilisant les entreprises grâce à des actions de communication ciblées et des animations.

Le président de la zone d'activités remercie les chefs d'entreprises qui lui font confiance depuis la création de l'association. « Je les félicite pour leur esprit d'entreprendre qui se traduit par le nombre d'entreprises installées sur les trois zones, au nombre de 170 aujourd'hui. Cet engagement en faveur de l'environnement est démontré par l'obtention de la norme ISO 14 001. C'est un engagement que je partage et que je défends dans le cadre de ma candidature à la présidence de l'UPV, en juin prochain. Malgré cet engagement, je serais toujours aux côtés des entreprises car ce sont elles qui ont participé à la dynamique de La Crau Pole et cela, je ne l'oublie pas ».

AIDES DE LA REGION

Philippe Vitel, vice-président de la Région, ajoute : « J'ai invité La Crau Pole à solliciter la Région pour obtenir des financements qui sont disponibles dans le cadre de l'obtention du label ECO PARC, label déjà obtenu par la zone d'activité de l'ADETO à Six-Fours-les-Plages. Ce label est décerné par la Région en partenariat avec la CCI Régionale. La Région est très engagée dans le développement des zones industrielles. Laurent Falaize a su faire exister la zone de La Crau Pole. Auparavant, c'était une zone qui était mal identifiée. Grâce à lui, La Crau Pole va devenir une zone incontournable ».

Nicolas Salsou, représentant le président Bianchi (CCI du Var), est du même avis : « Être dans une zone d'activités, c'est une chance pour un chef d'entreprise. Aujourd'hui, pour réussir, il faut être rassemblé pour créer de la synergie ».

ZONE D'ACTIVITES LE LONG DU CHEMIN LONG

Enfin, Christian Simon, maire de La Crau, ne ménage pas ses efforts pour le développement économique de sa commune : « Après tant d'éloges, je souhaite rappeler que je ne fais que mon travail de maire. Comme je le répète souvent : Seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin. C'est le cas avec la Métropole qui est le territoire métropolitain français qui a créé le plus d'emplois ces trois dernières années ».

Il ajoute : « Je suis conscient que les zones ont besoin de co-voiturage et de fibre optique car ce sont des éléments d'attractivité des zones industrielles ».

Le vice-président de la Métropole évoque la création de la future zone industrielle, le long du Chemin Long : « Pour développer cette nouvelle zone d'activités, nous devons tenir compte de son caractère inondable car nous sommes dans une zone humide, comme à l'Estagnol, une zone d'expansion des crues, qui a été comblée il y a 40 ans avant que ne se posent les problèmes d'inondations que nous connaissons aujourd'hui en aval. Sur ce dossier, nous travaillons, mais il n'est pas question de vous placer dans une situation difficile en ne prenant pas en compte ces paramètres. Ce sera notre priorité dans les prochaines années. Mais, compte-tenu des délais, cette zone ne verra pas le jour avant 4 ou 5 ans ».

Propos recueillis par Gilles CARVOYEUR

 

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures