La Garde

La Garde

Une politique environnementale très engagée.

 

La Garde, labels Ville nature 2 libellules et Villes et villages fleuris 3 fleurs, poursuit ses engagements en matière d’environnement et de valorisation du patrimoine naturel de la commune. Le nouveau parc Elluin a été inauguré, le 27 avril, par Jean-Claude Charlois, en présence de nombreux conseillers municipaux.


Avec le parc Elluin, la ville offre un nouveau lieu de quiétude et de convivialité pour toute la famille. Chacun profitera d’un sentier à l’ombre l’été ou d’un chemin ensoleillé l’hiver pour flâner, faire du sport, pique-niquer ou encore contempler la flore méditerranéenne.

 

CONNEXION AVEC LA VOIE VERTE


Connexion entre le lycée du Coudon et la voie verte de la Planquette, le parc offre une continuité verte qui permet aux piétons comme aux cyclistes de circuler sereinement.


Confié au paysagiste Dominique Barberet et réalisé en concertation avec les services voirie et espace verts de la Ville, ce remarquable espace boisé de 30 000 m2 en plein cœur de La Garde est symbolisé par une magnifique allée de pins, préservée et valorisée. Les éléments uniques préexistants ont été conservés et mis en valeur : le bassin, la fontaine du domaine de la Planquette et la Porte de l’an 2000. Dans cet esprit, le parc deviendra un lieu pour l’organisation de futures manifestations. Premier rendez-vous, le 21 juin 2019 pour la Fête de la musique !


Ainsi, l'aménagement se fond dans le décor. Le mobilier urbain est intégré au paysage, tout en courbes et motifs, comme l'explique Dominique Barberet, paysagiste-concepteur : « L’eau de pluie a été réhabilitée en sous-sol afin que les arbres majeurs continuent de puiser les éléments nécessaires à leur développement et vont permettre de cheminer sous leur fraîche frondaison. Seule l’eau en excédent termine sa course au travers de noues paysagères d’infiltration, dont les berges sont plantées ». Il ajoute : « La flore méditerranéenne favorise le développement des papillons et préserve les insectes utiles, trop menacés comme les abeilles. Par le choix d’essences d’arbustes bien spécifiques, les insectes trouvent refuge et de quoi s’épanouir ».

A noter que le parc est accessible aux personnes à mobilité réduite.

LE PARC EN CHIFFRES

Budget : 1 400 000 € TTC
Les entreprises :
Lot 1 – VRD (paysage - arrosage) : Groupement ID VERDE/EUROVIA
Lot 2 – Éclairage - Vidéo Protection : INEO
Lot 3 - Structure métallique : Ferronnerie CASSIEN

 

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures