Procédures dématérialisées

Ça coince du côté des cartes grises !

Depuis le 6 novembre, les guichets d’accueil des préfectures dédiés aux demandes de délivrance des certificats d’immatriculation (cartes grises) et des permis de conduire sont définitivement fermés dans les préfectures de métropole et d’outre-mer.

Désormais, ces titres de la vie courante sont accessibles grâce aux procédures dématérialisées, via internet. L’usager peut donc les obtenir sans se déplacer, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

En effet, dans le cadre du « plan préfecture nouvelle génération » (PPNG), une réforme a consisté à recentrer l’action des préfectures et des préfets, représentants territoriaux de l’État, sur leurs missions les plus essentielles : la sécurité et la gestion locale des crises, la lutte contre la fraude, le conseil juridique et le contrôle de légalité, l’animation territoriale des politiques de l’État. « La dématérialisation de la plupart des procédures de guichet permet de consacrer davantage de ressources humaines et de compétences à ces missions prioritaires. Elle a été rendue possible par un plan très ambitieux de formation des agents des préfectures et de sous-préfectures et d’une requalification sans précédent de leur statut, les agents de catégories A et B constituant désormais la majorité des effectifs de l’administration préfectorale », détaille la préfecture du Var.

Afin de prendre en compte ces nouvelles télé-procédures, les services de la préfecture et de la sous-préfecture de Draguignan ont fermé définitivement leurs guichets cartes grises et permis de conduire. Les demandes de titres devront obligatoirement être effectuées sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) sur www.ants.gouv.frwww.ants.gouv.fr

100 000 CARTES GRISES EN SOUFFRANCE !

« Théoriquement, comme pour le passeport ou la carte nationale d’identité, le recours aux procédures dématérialisées permet un gain de temps très significatif pour les usagers. Il doit, normalement, s’accompagner d’un renforcement de la sécurité des titres délivrés et d’une lutte accrue contre la fraude, grâce à de nouveaux moyens de détection et à des agents spécialement dévolus à cette tâche », explique le responsable du garage Saint-Guillaume, à La Londe-les-Maures.

Le garagiste ajoute : « Sauf que la réalité est tout autre ! Au niveau national, le Ministère de l'Intérieur reconnaît que plus de 100 000 demandes de cartes grises sont en souffrance. Ça coince au niveau du serveur informatique. Pourtant, les démarches liées aux certificats d’immatriculation peuvent également être effectuées, pour le compte des usagers, par les professionnels de l’automobile agréés par l’administration » !

ACCOMPAGNEMENT INTERNET PAR LE GARAGE

De nombreux clients du garage londais se sont plaints des dysfonctionnements de l'informatique de l’État, incapable de prendre en compte leurs demandes. Certains d'entre-eux ont capitulé devant cette situation ubuesque, sinon risible. Aussi, face aux bugs à répétition du serveur administratif, le garagiste propose, désormais, d'aider ses clients, notamment ceux qui ne disposent pas d’accès à internet en les accompagnant pour accomplir leurs démarches. « Si un client rencontre des difficultés pour obtenir sa carte grise, nous lui proposons d'effectuer les démarches à sa place, directement à partir de la plateforme de la préfecture », conclut le patron du garage varois.

Plus d’informations sur : https://www.demarches.interieur.gouv.fr/

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures