riviera yatching network

De belles perspectives pour la saison estivale du yachting

Rien de mieux qu'une rencontre conviviale et une partie de pétanque sur la mythique place des Lices, pour ressouder les liens entre les acteurs de Riviera Yachting NETWORK, présidé par Laurent Falaize, dirigeant de FIOUL 83.

C'est en présence de 150 chefs d'entreprise de la filière du yachting, 20 équipages de yachts, des représentants de grandes entités (MONACO MARINE, IMS) et de Jean-Pierre Tuvéri, maire de Saint-Tropez que Laurent Falaize, président du cluster, a lancé la saison estivale 2019. Regroupant plus d'une centaine d'entreprises spécialisées dans le refit et la maintenance des yachts (unité de plus de 24 m avec équipage professionnel), Riviera Yachting NETWORK, le réseau de la grande plaisance retrouve des couleurs !

" L'avantage de se rencontrer dans un port mythique, c'est de fédérer autour d'un métier, la famille du monde du yachting : les chantiers navals, les entreprises spécialisées dans le refit, la réparation/maintenance, l'avitaillement, les services, les capitaines de yachts, les organisations professionnelles d'équipages tel que le GEPY, ainsi que des élus des villes maritimes et le RIF pour l'immatriculation du pavillon français ", insiste Laurent Falaize.

DE GRANDES VICTOIRES

" Outre le concours de pétanque qui réunit de manière festive nos adhérents, ce rendez-vous marque véritablement le lancement de notre saison. La majorité des opérateurs est satisfaite de la saison technique hivernale puisque nous avons enregistré 70 yachts à sec sur la zone du plan d'eau de Toulon, La Seyne-sur-Mer, Saint-Mandrier-sur-Mer. De plus, les péripéties du contrat de croisière, qui nous avaient handicapées l'an dernier, sont oubliées. Depuis notre intervention auprès des autorités française et européenne qui ont su répondre à nos doléances, le nouveau contrat de croisière a connu un vrai succès auprès des armateurs. Plus de 600 contrats ont été signés en 2018 et pour cette année, nous repartons sur la même quantité de contrats. En 2017, nous avons constaté une perte en volume sur l'ensemble des distributeurs de 30% et un manque à gagner de plus de 200 M€, pour l'économie locale !

Enfin, notre action contre le gouvernement italien, qui n'appliquait pas dans les mêmes conditions que la France la réglementation européenne a porté ses fruits. Nous avons gagné ce combat. C'est pourquoi, ces victoires juridiques et administratives augurent de belles perspectives pour Riviera Yachting NETWORK ", annonce-t-il encore.

FORT POTENTIEL

C'est le fort potentiel de la Méditerranée, et le pouvoir attractif de la Côte d'Azur, qui a conduit à l'émergence d'une filière de réparation/maintenance des yachts. 60% de la flotte mondiale (soit 3 000 yachts environ) sillonnent les côtes méditerranéennes françaises en période estivale et en fait la toute première zone de navigation au monde. Les ports de la région recensent plus de 1 300 places dédiées aux yachts.

" La période des arrêts techniques de ces unités pour leur refit et leur réparation/maintenance commence plus tôt qu'il y a quelques années pour terminer plus tard, ce qui permet d'accroître le niveau d'activité des chantiers et sous-traitants. Chaque année, plusieurs centaines de bateaux entre 24 et 150m sont réparés dans la région. Par ailleurs, suite au salon de Barcelone, rendez-vous mondial des yachts, nous espérons de bonnes perspectives économiques », précise encore le président du cluster..

Laurent Falaize conclut : " L'animation d'un réseau tel que Riviera Yachting NETWORK permet de redécouvrir le levier majeur de la grande plaisance dans l'activité économique en Provence-Alpes-Côte d'Azur et de revaloriser un savoir-faire avec des métiers très divers et complémentaires ".

Gilles CARVOYEUR - Photos Gabriel DEFENDENTE

 

 

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures