Saison culturelle à La Garde

Martine Blanc : « Une saison multiculturelle »

A La Garde, la programmation est le fruit du service culturel. Qualitative et éclectique, elle permet de toucher tous les publics.

 

Martine Blanc, élue à la culture depuis le mois de juillet, répond aux questions de La Gazette du Var.

Comment se présente la nouvelle saison culturelle ?

Martine BLANC. Elle s’adresse à toutes les sensibilités. Du burlesque, du Desproges, un véritable échange épistolaire entre Raimu et Pagnol (Jules & Marcel), Amaury Vassili, et même le monologue d’un ancien nageur qui fait son autoportrait dans 100m papillon. Le FIME est aussi représenté ainsi que des pièces de théâtre comme Qui va garder les enfants, sur les femmes politiques au quotidien. La programmation est bien entendu le fruit du service culturel. Elle est qualitative et éclectique, les styles différents permettant de toucher tous les publics. Je suis farouchement opposée à une culture élitiste. La culture est pour tous. Elle se doit d’être initiatique, et de permettre au plus grand nombre de découvrir une certaine liberté et de vivre selon leurs idées.

Qu’en est-il du Rocher et de votre projet de pôle multiculturel ?

MB. Le Rocher est un lieu où se croisent spectacles vivants et cinéma classée art et essai. Nous souhaitons réhabiliter cette salle en gardant à l’esprit que c’est un cinéma de quartier que les Gardéens ont connus petits. Nous voulons garder le côté historique et sentimental de cette salle qui deviendra un cinéma à temps plein mais accueillera aussi du théâtre amateur.

Parallèlement, nous avons le projet de construire une salle de spectacle en face de la médiathèque pour tous types de spectacles vivants : théâtre, musique, danse, cirque… L’idée étant de pouvoir accueillir 350 spectateurs dans d’excellentes conditions. Étant d’un naturel enthousiaste et optimiste, j’ai espoir que la première pierre soit posée en 2022.

Avez-vous un désir particulier pour la culture de votre commune ?

MB. J’ai à cœur de trouver une spécificité à La Garde, une image qui lui soit propre. Un créneau particulier, une identité. Pour cela nous travaillons sur différents projets dans plusieurs lieux de la ville, nous sommes en recherche de propositions artistiques liées au numérique.

Propos recueillis par Laetitia CECCALDI

RENDEZ-VOUS AU ROCHER

Mercredi 14 octobre à 20h30

Clowns musicaux

Nuova Barberia Carloni : Acrobaties, gags, pantomime se mêlent à des moments musicaux euphorisants.

Mercredi 28 octobre à 20h30

Théâtre physique

Jetlag avec la compagnie Chaliwaté : Un voyage émotionnel subtilement décalé.

Mercredi 4 novembre à 20h30

Théâtre

Qui va garder les enfants ? Pendant plus de deux ans, Nicolas Bonneau a suivi des femmes politiques dans leur quotidien. Seul sur scène, il en dresse une série de portraits, accompagné par des chansons revisitées par Fannytastic.

 

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures