Toulon

Toulon

Jean-Luc Videlaine : « Une excellente année pour la production de logements sociaux dans le Var ».

En 2018, les résultats de production de logements sociaux ont été très bons, atteignant un record à 2 991 logements agréés, soit 25 % de plus que la moyenne des 5 dernières années.

Il s’agit également de la meilleure année du département au sein de la région PACA, en portant sa part à 28% de la production régionale.
« C’est enfin l’année de la plus forte production de PLAI (prêt locatif aidé d’intégration) qui est la catégorie de logements avec le niveau de loyer le moins élevé et la plus adaptée à la demande. Localement cela correspond à 67% des demandes de logements sociaux », se félicite Jean-Luc Videlaine, préfet du Var.

Il ajoute : « La production de ces logements a été concentrée de manière pertinente sur les communes soumises à l’article 55 de la loi SRU, celles qui ont le plus de besoin en logements, avec 86% des logements agrées. Cette production soutenue permet au secteur du BTP de conserver un niveau d’activité important représentant sur la base du nombre de logements agréés en 2018 environ 7 000 emplois ».

ENCORE 26 000 DEMANDES

Pourtant, derrière ces bons chiffres, la situation reste cependant préoccupante. Bien que soutenue, la livraison des logements, c’est à dire la prise à bail par les locataires ne représente que 1 450 logements en 2018 pour une moyenne de 1 250, les 5 dernières années.
D'où ce constat du représentant de l’État : « Il reste un stock de 25 900 demandes non satisfaites, qui ne baisse pas et reste élevé.
Alors que la demande exprimée des élus locaux d’une plus grande décentralisation est forte et que l’évolution des textes législatifs et réglementaires a mis tous les outils à la main des intercommunalités pour la conduire (programme local de l’habitat, délégation des aides à la pierre, plan locaux d’urbanisme intercommunaux,…), la politique du logement social est encore trop menée par l’État ».

En effet, s’agissant d’une politique d’aménagement du territoire tout autant que d’une politique de cohésion sociale, les collectivités ont un intérêt certain à prendre en main la production de leurs logements sociaux, et de manière générale la production de logements, tant celle-ci est liée aux politiques de mobilité et de transport, au développement économique par le lien entre emploi, insertion et habitat, à la qualité du cadre de vie des citoyens.

« Or à ce jour, dans le Var, sur 3 établissements publics de coopération intercommunale dépassant les 100 000 habitants avec des centres urbains importants, aucun n’est délégataire des aides à la pierre : la Métropole ne l’a pas demandé jusqu’à présent, la CAVEM n’a pas souhaité renouveler sa délégation en 2018 et la CAD ne l’a actuellement plus juridiquement même si son renouvellement est en cours », conclut Jean-Luc Videlaine.

 

 

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures