Economie

Ville de La Valette-du-Var

La ville et la Chambre de métiers défendent l'artisanat local

Le 13 septembre, la ville de La Valette-du-Var et la Chambre de métiers ont officialisé leur union pour soutenir les artisans.

Alors qu’ils ont fait de la proximité un axe majeur de leur mandature, les élus de la Chambre de métiers et de l’artisanat ont sollicité l’ensemble des maires du Var pour leur proposer de signer une Charte de soutien à l’économie de proximité.

LA VILLE SOUTIENT L'ECONOMIE LOCALE

« Ainsi, la ville de La Valette du Var a répondu favorablement à cette invitation en adoptant une politique affirmée en faveur des entreprises artisanales situées sur sa commune et de valorisation du « Consommez local, consommez artisanal » auprès de ses habitants », explique Roland Rolfo, président de la Délégation Var de la Chambre de métiers et de l'artisanat de région.

Thierry Albertini, maire de La Valette-du-Var, a confirmé sa volonté de soutenir l'artisanat : « Le soutien à l'économie locale est dans l'esprit des élus de La Valette, car nous promouvons les acteurs locaux et ceux du cœur de ville. Signer une charte de proximité, pour un élu de proximité tel que moi, cela a du sens. Il faut des formations en adéquation avec les besoins des entreprises car, il subsiste, par exemple, quelques 600 postes non pourvus dans l'hôtellerie-restauration varoise » !

UNE CHARTE DECLINEE AU NIVEAU NATIONAL

Roland Rolfo était ravi de donner un sens à la proximité : « Et, de pouvoir compter sur les communes, relais de nos actions volontaristes et particulièrement de resserrer les liens avec la ville de La Valette, car c'est ici que se trouve notre siège social. Depuis le printemps 2017, 15 communes ont signé la charte. Prochainement, ce sera le cas des villes du Pradet, de La Garde et de Cotignac. Je me félicite du travail de fond réalisé sur le terrain pour aider nos artisans. La Région poursuivra l'objectif fixé de former 50 000 apprentis d'ici à la fin du mandat, malgré la nouvelle loi sur la formation professionnelle qui lui retire cette compétence. La charte, initiative de notre président régional Jean-Pierre Galvez, est même amenée à se déployer au plan national » !

André GOFFIN


 

QUATRE PRIORITES

Concrètement, l’engagement porte sur quatre priorités : faciliter la promotion des savoirs-faire artisanaux locaux auprès des consommateurs et diffuser le label « Consommez local, consommez artisanal » pour la valorisation des produits locaux ; maintenir et renforcer l’activité artisanale sur le territoire de la commune ; permettre le renouvellement des entreprises artisanales en encourageant la reprise d’entreprise ; soutenir la politique volontariste de la Chambre de métiers et de l’artisanat à travers de son offre de services qui repose notamment sur l’accompagnement et le suivi des porteurs de projet et des artisans installés qui souhaitent développer leur activité.

 

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures