Politique, La Garde

Vœux 2017 - LA GARDE

Jean-Louis Masson, maire : « Il existe un esprit collectif qui règne chez nous »

Comme le dit avec beaucoup d'humour Jean-Louis Masson, « A La Garde, on n'a peut-être pas de pétrole mais on a des idées » !
C'est avec ce rappel historique que le maire de La Garde a entamé son discours des vœux à la salle Gérard Philipe devant plus de 1 000 personnes.
Puis il a ajouté : « Je veux exprimer notre émotion et notre solidarité aux victimes des attentats. Ceux de Nice, ceux de Berlin. A notre niveau, ces attentats ont modifié la vie dans nos communes, comme pour les Hivernales. Nous avons dû renforcer les mesures de sécurité. En tout cas, c'est ce qu'on essaye de faire. On a développé, de manière forte, les mesures de sécurité, développé les mesures de vidéo-protection avec 130 caméras pour faire face aux mesures répressives par rapport à ce qui arrive ».

ADHESION A LA CHARTE DU PARC DE PORT CROS

Puis le maire s'est lancé dans une rétrospective de l'année 2016.
« Avant tout, je souhaite rappeler la décision politique majeure que la ville a pris avec l'adhésion de La Garde à la Charte du Parc Naturel de Port-Cros. C'est une manière de rappeler le passé agricole de la ville. Cette adhésion, c'est une décision politique majeure de ces 50 dernières décennies. Nous avons le privilège d'avoir un littoral exceptionnel et 800 hectares en terre agricole, le Plan, une zone naturelle sensible. Une zone sur laquelle, en collaboration avec le Conseil Départemental, nous allons aménager un plan nature. Une première phase sera ouverte au public dès cette année. Cette décision répond à une attente sociétale forte et une prise de conscience. A La Garde, nous avons un patrimoine ancien qui remonte au 11ème siècle. A l'époque, la ville dépendait de la Seigneurie d'Hyères. Déjà ! Nous avons un patrimoine naturel d'exception. A terme, il sera totalement protégé. Le parc nature ouvrira en totalité d'ici 2018. C'est une attente forte » !

ARRIVEE DE LA FIBRE OPTIQUE

Le vice-président du Conseil Départemental ajoute : « Au terme de longues négociations avec SFR, nous allons pouvoir installer la fibre optique, et qui sera disponible à chacun quelle que soit son serveur et son fournisseur d'accès. Grâce à la fibre optique, nous aurons le haut-débit. Je rappelle également l'installation d'un centre de formation dans un quartier prioritaire avec le GRETA dans l'ancienne maison Romain Rolland. Ce centre est destiné aux métiers de l'hôtellerie et de la restauration. Je note également l'aménagement routier qui sera réalisé à la suite de l'installation de DECATHLON, également avec le Conseil Départemental. Et, les aménagements du carrefour des 4 chemins et au niveau de l'INTERMARCHE. Pour les 4 chemins, il me semble que cela fonctionne... ».

UNE MAISON DE RETRAITE A ENERGIE POSITIVE

Le maire reprend : «2017, c'est la continuité de 2016 !
Il y aura l'ouverture du parc nature qui sera amplement apprécié par les Gardéens, C'est un site exceptionnel où existe une faune importante et des espèces qui se sont réinstallées après avoir disparues.
2017, ce sera aussi les travaux au deuxième semestre de Marie Curie 2, la maison de retraite. L'actuelle est vétuste. Il fallait concevoir la création d'une nouvelle maison de retraite avec la particularité d'être un établissement à énergie positive. C'est un bâtiment qui sera au top de la technologie. C'est le premier bâtiment de ce genre qui aura un niveau d'une telle technicité. Les travaux ont pris un peu de retard, à cause d'une certaine lenteur de l'administration. J'espère que la première pierre sera déposée à la rentrée de septembre ».

UN NOUVEAU CENTRE CULTUREL

L'élu local poursuit en parlant des travaux qui seront menés en 2017 : « Je vous annonce la création d'un nouveau centre culturel. Nous allons refaire Gérard Philipe. On va y installer le Théâtre du Rocher qui va donc rejoindre ce pôle culturel. La quasi-totalité de nos activités culturelles sera donc réunie à Gérard Philipe, dans un bâtiment tout neuf et reconstruit. Le carrefour de JARDILAND sera mis en giratoire. On va refaire le stade Marguerite. Au total, nous allons réaliser des aménagements pour 13 à 14 millions d'€. Ce niveau d'investissement est le double de la moyenne des communes de 20 000 à 40 000 habitants. Dans le même temps, le niveau de l'emprunt est passé en 17 ans de 30 millions à 4 millions d'€ ! Je vous annonce une stabilité des taux d'imposition ».

RESPECT DE L'OPPOSITION

Le maire de La Garde conclut : « Ce travail, c'est une œuvre collective. Je ne suis pas seul. Il y a un conseil municipal. Il existe un esprit collectif qui règne chez nous. Tout cela serait impossible sans un travail tel qu'il est réalisé ici. Je voudrais associer l'opposition qui a, certes, son regard critique. En réalité, elle ne s'oppose pas à grand chose. Je les remercie de cet esprit qui privilégie l'intérêt général. Je les remercie de leur regard critique et poli ».

Propos recueillis par Gilles Carvoyeur

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures